Zeturf

Alain de Royer Dupré bien armé dimanche à Longchamp

Retour attendu de Rosanara dans le Prix de la Grotte

Préparatoires aux Poule d’Essai des Poulains et des Pouliches, le Prix de Fontainebleau et le Prix de la Grotte sont programmés dimanche sur l’hippodrome de Longchamp. Présentant Siyouni et Rosanara, Alain de Royer Dupré semble avoir les clés de ces deux groupes

Siyouni devrait tenir la distance

Vainqueur de quatre de ses six sorties, Siyouni aborde pour la première fois les 1600m mais, au vu de son succès dans le Prix Jean Luc Lagardère l’an passé, le pensionnaire d’Alain de Royer Dupré ne devrait pas être dérangé par le rallongement de la distance. Néanmoins, le représentant de S.A Aga Khan effectue sa rentrée après près de six mois d’absence et pourrait avoir besoin de cette course. Autre poulain à effectuer sa rentrée, Lope de Vega avait fait forte impression à la fin de l’été, avant de décevoir dans le Prix Jean Luc Lagardère, remporté par Siyouni. Nez au vent en deuxième épaisseur, l’élève d’André Fabre n’avait pu suivre l’accélération dans la phase finale, terminant quatrième à distance. Le fils de Shamardal se prépare également pour la Poule d’Essai des Poulains le 16 mai prochain, et pourrait aussi avoir besoin de courir. De ce fait, attention à Too Nice Name et Makani, qui ont déjà couru cette année. Le premier reste sur une bonne deuxième place dans le Prix Djebel et comptera sur son expérience pour brouiller les cartes. Quant au représentant de la Famille Niarchos, il monte de catégorie mais vient de s’imposer dans un bon style à Saint-Cloud. Enfin, n’oublions pas Arasin, qui s’était permis de devancer Planteur en septembre, futur facile vainqueur du Prix Noailles. De plus, Pascal Bary ne tarie pas d’éloges sur ce poulain, qu’il considère comme l’un des tous meilleurs de ses pensionnaires.

Retour en piste de la phénomène Rosanara

Après le retrait de Wonderfilly, elles seront onze au départ du Prix de la Grotte, préparatoire à la Poule d’Essai des Pouliches. Lauréate du Prix Marcel Boussac en octobre, Rosanara fait figure d’épouvantail, même si elle fera sa rentrée. En effet, la championne de S.A Aga Khan avait éclaboussé de sa classe l’hippodrome de Longchamp l’an passé, avant de finir bonne troisième, face aux mâles, dans le Critérium International. Ce jour là, malgré l’assouplissement de la piste, la fille de Sinndar s’était remarquablement défendue, prenant une honorable troisième place. Même si le Prix de la Grotte n’est pas un objectif, Rosanara devrait pouvoir jouer la victoire pour son retour en compétition. La principale opposition viendra de Barouda, lauréate de Groupe III l’an passé, et d’Evaporation, qui a remporté trois de ses quatre sorties. La pensionnaire de Carlos Laffon Parias affronte un lot nettement supérieur cette fois-ci, mais reste sur une facile victoire dans une Course B à Compiègne. Attention également à Aruna, qui ne cesse de progresser. Deuxième de Rosanara en septembre, l’élève de Jonathan E. Pease s’est ensuite imposée dans une « B » à Saint-Cloud avec une certaine autorité. Notons enfin la présence de Dolled Up, plus connue sur les parcours de vitesse, qui pourrait trouver la distance trop longue.

Loic Chaoudour

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Infos de dernière minute

Tuyaux

Arrivées et Résultats

Analyses des courses

Nos partenaires :