Zeturf

La surprise Behkabad dans le Grand Prix de Paris

Premier Groupe de Jean-Claude Rouget pour l'Aga Khan

Behkabad a remporté le Grand Prix de Paris 2010, au terme d’une course sur-mesure dans le sillage du leader. Le pensionnaire de Jean-Claude Rouget, dont c’était la seconde victoire dans cette prestigieuse épreuve après Millkom en 1994, s’est imposé devant le grand favori Planteur, qui laissera quelques regrets à son entourage…

Une victoire inattendue
Avant le coup, Behkabad semblait barré par Planteur, qui l’avait nettement dominé dans le Prix du Jockey Club. Mais la qualité du cheval, et surtout le superbe parcours qu’à su lui offrir Gérald Mossé, à conduit au résultat que l’on connait. A l’ouverture des stalles de départ, Vivre Libre s’installe logiquement au commandement de l’épreuve. Mal parti, Planteur ne parvient pas à prendre son sillage, et se retrouve à l’arrière-garde. Behkabad se retrouve alors dans le sillage du leader, qui ne fait pas énormément de train. A l’entrée de la ligne droite, Gérald Mossé creuse l’écart avec le peloton. Seul Planeur parvient à venir à sa hauteur, mais le pensionnaire de Jean-Claude Rouget repartira sous son attaque, d’autant plus que le fils de Danehill Dancer versait beaucoup sur sa droite dans la phase finale. A l’arrivée, une demi-longueur séparait les deux premiers, laissant un sentiment de déception à l’entourage du favori battu, pour qui le déroulement de course n’aura pas été idéal. A cinq longueurs, l’Irlandais Jan Vermeer s’adjugeait la troisième place d’un nez devant le bon finisseur Goldwaki.

Réactions
Après la course, l’entraîneur du lauréat Jean-Claude Rouget déclarait : « C’est mon premier Groupe 1 pour son Altesse Aga Khan et je remercie son équipe de m’avoir fait confiance. Behkabad avait pour objectif le Prix du Jockey-Club, mais les 2.100 mètres se sont révélés trop courts. Il possède des origines maternelles pour tenir la distance classique. Le Prix de l’Arc de Triomphe est son nouvel objectif.  » Elie Lellouche expliquait quant à lui au sujet de Planteur que ce dernier avait pêché par «  manque d’expérience, car il ne s’agissait que de sa troisième course cette année… « .

Guillaume Giroux

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Infos de dernière minute

Tuyaux

Arrivées et Résultats

Analyses des courses

Nos partenaires :