Zeturf

Christophe Soumillon triomphe dans la Grande Course de Haies

Mandali a offert un premier Groupe I en obstacle à Christophe Soumillon

Christophe Soumillon et Mandali se sont imposés dans la Grande Course de haies d’Auteuil, au terme d’une course incroyable et qui restera longtemps dans les annales du turf. En effet, le couple s’est imposé par plus d’une haie d’avance sur le reste du peloton…

Le coup de génie de Christophe Soumillon

Au lâché des élastiques, personne ne semblait vouloir prendre la tête, et tous les jockeys reprennaient leurs montures. On était alors à la limite du trot. En fin tacticien, Christophe Soumillon décidait, alors qu’il était censé faire patienter Mandali dans le sillage de Questarabad, de prendre les devants, et de laisser galoper son cheval. Aussitôt, son partenaire se détachait pour prendre une centaine de mètres d’avance sur le peloton, sans pour autant faire le moindre effort superflu. Christophe Soumillon se contentait d’assurer les obstacles, et le peloton ne s’affolait pas, pensant que Mandali allait « prendre un mur » pour finir. Mais c’était sans compter sur Mandali, qui ne s’usait nullement devant, et prenait même encore davantage de longueurs pour passer devant les tribunes. Nous pouvions alors compter deux haies d’avance… Aussi quand Christophe Soumillon entrait dans le tournant final (après avoir pris le temps de caresser son cheval et de remettre ses leggings), les autres abordaient seulement la première haie de la ligne d’en face. Pour aborder la dernière difficulté, l’élève de Jean-Paul Gallorini possédait encore plus d’une haie d’avance sur ses poursuivants, et le jockey belge pouvait alors laisser éclater sa joie, prenant même le temps de jeter sa cravache à un spectateur, avant d’envoyer des baisers au public et de saluer la foule…

Questarabad remporte la course du peloton

Il y avait une course dans la course, et Questarabad s’est imposé au sprint dans la course du peloton, qui aura bouclé le parcours avec plus de 20 seconde de retard sur le lauréat. Le pensionnaire de Marcel Rolland devance Really Hurley, qui faisait ses premiers pas à ce niveau, et Grande Haya. Marcel Rolland déclararait après la course qu’il n’en voulait pas à son jockey « qui ne pouvait se permettre de mener seul la chasse derrière le fuyard, Questarabad ayant besoin d’attendre un maximum avant de prononcer son effort de courir caché ».

Christophe Soumillon acclamé, les autres jockeys sifflés

Au passage du poteau, le public applaudissait chaleuresement Christophe Soumillon, qui avait mené une course parfaite pour sa deuxième monte en obstacle. En revanche, c’est sous les huées du public que Questarabad et ses camarades ont franchit le poteau. Le public leur reprochait leur passivité derrière le fuyard. Au rond de présentation, les acclamations continuaient pour l’entourage du lauréat, même si certains, qui avaient sans doute le sentiment d’avoir été volés, ne cachait pas leur mécontentement (injustifié, C. Soumillon ayant monté sa course pour lui).

Après la course, les commissaires de France galop ont convoqué l’ensemble des jockeys de la course, afin que ces derniers s’expliquent sur le déroulement de l’épreuve.

Revoir la Grande Course de Haies d’Auteuil en vidéo :

Guillaume Giroux

2 commentaires

  1. Comment by axelle

    Bravo Christophe ils auraient dus se mefié de toi juste t es super

  2. Comment by stephane

    Soumillon a une nouvelle fois prouvé qu’il est un trés grand jockey. Respect

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Infos de dernière minute

Tuyaux

Arrivées et Résultats

Analyses des courses

Nos partenaires :