Zeturf

La révélation Dream Ahead dans le Prix Morny

Dream Ahead est invaincu en deux sorties

Dream Ahead a fait sensation dans le Prix Morny, en s’imposant à l’issue d’une fin de course qui restera dans les mémoires. Le pensionnaire de David Simcock a offert un deuxième Groupe I en deux jours à son jockeys William Buick, lauréat quelques heures plus tôt de l’Arligton Million aux Etats-Unis.

Grand favori de l’épreuve, le britannique Librano s’est installé au commandement des opérations à l’ouverture des stalles de départ. Il s’était imposé de bout de bout en bout lors de ses dernière sorties outre-Manche, mais il n’en sera pas de même aujourd’hui. En effet, à 300 mètres du but, le pensionnaire de Richard Hannon montrait queleques signes de lassitude, laissant le champs libre à Pontenuevo qui semblait un instant devoir s’imposer. Mais c’était sans compter sur le rush de Dream Ahead, qui plaèait une superbe accélération pour finalement s’imposer facilement, devant le bon finisseur Tin Horse, qui surprenait quelque peu. Pontenuevo ne déméritait pas pour s’adjuger la troisième place.

Dream Ahead avait la particularité de n’avoir couru qu’une seule fois, en Angleterre. Il s’éait alors imposer très facilement, et avait été remarqué pour sa très grande action. Son entourage l’a acquis cette année, pour 36.000 Guinées. A noter que Dream Ahead est produit de l’élevage Darley (Chekh Mohammed), ce qui n’est pas sans rappeler l’histoire de Makfi, qui avait également  été acheté à la famille régnante de Dubaï.

David Simcock,dont l’entraînement s’imposait pour la première fois dans un Gr1, déclarait après l’épreuve: « Je l’ai toujours beaucoup aimé. Il est déjà très mature. La suite de son programme devrait passer par les Middle Park Stakes (le 1er octobre), puis les Dewhurst Stakes, le 16. » Quand à Yves de Nicolay, troisième avec Pontenuevo, il ne cachait pas sa déception, et expliquait à la presse :  » « Stéphane Pasquier est parti trop tôt. Attaquer sur cet hippodrome aux quatre cents mètres, c’est infaisable. Pour moi, cela nous coûte la deuxième place. Elle a énormément de vitesse et je pense que nous allons en Grande-Bretagne, pour les Cheveley Park Stakes (Gr1, le 1er octobre). C’est une pouliche gentille, qui devrait bien voyager. »

Guillaume Giroux

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Infos de dernière minute

Tuyaux

Arrivées et Résultats

Analyses des courses

Nos partenaires :