Zeturf

Etape GNT de Reims : Real de Lou au sommet !

Real de Lou lors de son dernier succès

Le Grand National du Trot continue son tour de France, et s’arrête ce mercredi sur l’hippodrome de Reims, pour la septième étape. En l’absence des leaders du classement provisoire, il n’y aura pas de changement pour les premières places, à l’issue de cette étape. L’attraction viendra de la présence d’un trotteur qui sort de l’ordinaire, et qui vient de faire impression, dans un semi-classique à Vincennes, à savoir Real de Lou.

L’épouvantail Real de Lou

Restant sur cinq succès consécutifs, Real de Lou se présente au départ de la septième étape du GNT, au top de sa condition physique. Lauréat d’un quinté+, fin mai sur les 2700m de la grande piste de Vincennes en 1.13.2, le fils de Jag de Bellouet a ensuite confirmé face à l’élite de sa génération, en ridiculisant l’adversité. Rapidement installé aux commandements, l’élève de Laurent-Claude Abrivard a facilement contrôlé les débats, pour remporter le Prix Louis Jariel, devant Royal Lover et Roc Meslois. Affichant la réduction kilométrique de 1.11.3 sur les 2175m, sans avoir été commandé par son entraîneur / driver, Real de Lou apparaît en net retard de gain à l’heure actuelle. Trotteur parfois délicat au départ, il devrait néanmoins pouvoir prolonger sa série de victoires, d’autant qu’il est invaincu en trois sorties sur la piste rémoise.

Priorité aux cinq ans

Outre Real de Lou, deux autres trotteurs âgés de cinq ans, seront au départ avec une première chance. Ménagé par son entourage, Riglorieux du Bois est en plein épanouissement et reste sur quatre succès d’affilée. Sa musique est tout simplement celle d’un crack, puisque le fils d’Indy de Vive a remporté treize de ses quinze courses. Bon vainqueur dernièrement sur la piste de Bordeaux, le pensionnaire de Jean-Michel Bazire retrouvera son mentor au sulky, et s’annonce comme le principal opposant au favori pour la victoire. Toutefois, il ne lui est pas impossible de commettre une faute dans un parcours, et l’imposant Real de Lou paraît intouchable au premier poteau. Mais, sa place est dans les trois premiers, au même titre que Roc de Montfort, de retour sur les pistes du GNT. Lauréat de la première étape à Amiens, le protégé de Sébastien Guarato s’est ensuite montré assez décevant face aux meilleurs cinq ans, finissant cinquième à deux reprises. Disqualifié récemment pour ses débuts au trot monté, il devrait pouvoir se racheter, en jouant un tout premier rôle ici.

Les possibilités pour les places

Vainqueur d’un quinté+, en 1.12.7 sur les 2700m de la grande piste de Vincennes il y a dix jours, Quid de Prieur s’annonce des plus compétitifs pour les places d’honneur. En grande forme et de nouveau déferré des antérieurs, le représentant de l’écurie Bézier pourrait créer une belle surprise, en cas de défaillance des favoris. Bon droitier et régulier, Oléron Sénonchois  peut également surprendre, d’autant qu’il sera associé à Franck Nivard pour l’occasion. Enfin, Quelle Miss Wic, capable du meilleur, et Quitty America, peut-être meilleure corde à gauche, peuvent jouer les troubles-fêtes.

Loic Chaoudour

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Infos de dernière minute

Tuyaux

Arrivées et Résultats

Analyses des courses

Nos partenaires :