Zeturf

Panda du Lys devra se montrer sage

Panda du Lys à nouveau bien placé dans la 2ème étape du GNT

Ce mercredi, l’hippodrome de Marseille-Borély accueille la deuxième étape du Grand National du Trot. L’actuel leader Roc de Montfort sera absent mais de bons trotteurs seront présents, à l’image de Panda du Lys. Malheureux dernièrement, le pensionnaire de  Benjamin Goetz aura à cœur de renouer avec le succès.

Priorité au premier poteau

Comme à chaque étape du GNT, il est toujours très difficile de rendre la distance. On fera ainsi confiance aux trotteurs qui s’élanceront au premier poteau. Très en vu dernièrement sur l’hippodrome de Beaumont-de-Lomagne, Panda du Lys s’était montré fautif dans le dernier tournant, après avoir été malheureux. De nouveau déferré des quatre pieds et associé à Franck Nivard, il lui suffira de rééditer sa performance du 4 décembre sur la petite piste de Vincennes, où il devançait Pomerol de Laumac, pour jouer les premiers rôles. Il devra principalement se méfier de Para du Perreux, en pleine possession de ses moyens. Vainqueur désinvolte du Prix de Sauternes en se présentant pieds nus début février à Vincennes, il reste sur d’excellentes performances, dont une troisième place dans la première étape du GNT à Amiens. En pleine forme, le pensionnaire d’Aymeric Thomas ne sera pas associé à Eric Raffin, mais pourrait prendre le maillot jaune provisoire à l’issue d’un bon classement.

Ensuite, notons la présence d’Opéra Blue, lauréat de deux quintés + durant le meeting d’hiver. Quatrième derrière Para du Perreux dans le Prix du Chesnay fin février sur le plateau de Gravelle, la victoire semble difficile, mais une place reste dans ses cordes. Attention également à Rex Haie Neuve, qui reste sur une plaisante victoire sur la piste qui nous intéresse. N ‘oublions pas qu’elle avait atomisé l’opposition dans le Prix de Picardie en novembre dernier, devant un certain Rieussec. A l’issue d’un bon parcours, elle peut mettre tout le monde d’accord. Enfin, les autres chances du premier échelon seront représentées par Quick Nevele, jument de valeur, qui revient petit à petit à son meilleur niveau, et Paolo de Bellouet, qui ne sera « que » présenté des postérieurs.

Les possibilités au second poteau

Même si la distance sera de 3000m, il reste difficile de rendre la distance pour les plus riches, d’autant que l’opposition au premier échelon est de qualité. Malgré tout, quelques participants semblent en mesure de prendre une place, à l’image d’Original Démon. Hongre dur à l’effort, il fait parti des meilleurs trotteurs du sud-est et reste sur une deuxième place dans le Grand Prix de Vincennes, à Cagnes-sur-Mer, échouant d’un rien face à la grande révélation Rapide Lebel. Il devançait en cette occasion La Dany Bar, lauréate d’une belle épreuve à Turin, dimanche dernier. Rarement présenté pieds nus, le pensionnaire de Nicolas Ensch va sûrement lancer la course de loin, pour faire parler la classe. Le rythme de l’épreuve pourrait ainsi être très sélectif, ce qui devrait profiter aux attentistes comme Orleans Spring. Jument très régulière et capable de finir en trombe, elle vient de jouer de malchance samedi dernier dans un lot supérieur. A l’issue d’un parcours à l’économie, il n’est pas impossible de la voir s’immiscer dans la combinaison gagnante.

Pour finir, parlons des représentants de Jean-Michel Bazire. Quoumba de Guez vient de facilement s’imposer en province, où Oslon de Guez terminait troisième. Néanmoins, même si l’opposition était de qualité ce jour-là, ils devraient connaître plus de difficultés ici, à moins que la maestria du maître driver n’opère encore…

Loic Chaoudour

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Infos de dernière minute

Tuyaux

Arrivées et Résultats

Analyses des courses

Nos partenaires :