Zeturf

Les hippodromes américains et leurs allocations

Hollywood Park baissera ses allocations en 2010

En ce temps de crise, les hippodromes américains cherchent des solutions pour remédier à la baisse de leur budget, suite aux difficultés financières dues à la crise économique… Zoom sur deux hippodromes américains, qui ont opté pour des solutions radicalement différentes.

Hollywood park ou la baisse des allocations

Le célèbre hippodrome d’Hollywood park, situé au cœur de la ville de Los Angeles en Californie, qui avait été menacé de fermeture l’an passé, a décidé de baisser le montant global de ses allocations. Le meeting printemps-été, qui constitue le temps fort de la saison sur l’hippodrome, verra en effet le montant de ses allocation passer de 8 à 5.8 millions de dollars. L’allocation des American Oaks, temps fort du meeting, passera de 700.000 dollars à 250.000 dollars. Il s’agit du minimum pour un Groupe I aux Etats-Unis.

Monmout Park, moins de réunions mais une augmentation des allocations

L’hippodrome du New Jersey a pris la décision de privilégier la qualité de ses réunions à la quantité. Ainsi, le nombre de réunions proposées sur l’hippodrome de Monmouth au cours de l’été sera de 50, contre 71 en 2009. Aussi le champs de course entend relancer sa fréquentation et le montant de ses enjeux, par la qualité des chevaux présentés, dans des épreuves dont le niveau sera relevé, de même que les allocations. Ce meeting est en concurrence avec celui de Saratoga durant l’été. Il n’y aura que trois réunions par semaine, les vendredis, samedis et dimanches, un peu à la manière de ce que l’on retrouve en Asie. Un million de dollars sera distribué à chacune des réunions, et le montant moyens des allowances sera relevé.

Guillaume Giroux

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Infos de dernière minute

Tuyaux

Arrivées et Résultats

Analyses des courses

Nos partenaires :