Zeturf

Marseille-Vivaux, une PSF pour tout changer

La PSF de Marseille-Vivaux renvoie peu de projections

Depuis la fin de l’année 2009, l’hippodrome de Marseille-Vivaux s’est doté d’une piste en sables fibré. Cette piste est venue remplacer la piste en gazon, parfois glissante et souvent dangereuse.

La sécurité des hommes et des chevaux renforcée

Les chute étaient nombreuses sur l’ancienne piste, notamment dans le dernier tournant, du fait du train sélectif souvent imprimé aux épreuves. En effet, le rythme des courses y est très élevé, que ce soit en plat ou en obstacle, du fait des très courtes lignes droites et des tournants serrés. Mais la nouvelle piste va changer beaucoup de chose dans le paysage hippique marseillais. Le piste a été redessinée et est plus sécurisante pour les chevaux comme pour les hommes. Le risque de chute est désormais faible.

La régularité des courses améliorée

La PSF, qui renvoie très peu de projections, et son nouveau tracé plus coulant, permet aux jockeys de solliciter leurs montures dès le tournant final, du fait de la meilleur stabilité de la piste. Les chevaux ont mieux leurs appuis, et nous avons pu constater qu’il était plus aisé de revenir de l’arrière garde sur la nouvelle piste que sur l’ancienne. Cela constitue également un progrès majeur.

Guillaume Giroux

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Infos de dernière minute

Tuyaux

Arrivées et Résultats

Analyses des courses

Nos partenaires :