Zeturf

L’éternelle forme de Jean-Michel Bazire

Tout sourit à JMB !

Ses performances insolentes et la confiance que lui apporte les entraîneurs de la trempe de Jean-Michel Baudouin ou Fabrice Souloy, viennent conforter le fait que Jean-Michel Bazire est bien le meilleur driver français depuis plusieurs années. Malgré son écrasante domination côté driver, sa motivation pour la gagne reste toujours intacte et ses objectifs évoluent, notamment en tant qu’entraîneur.

    Driver, JMB écrase tout !

Jean-Michel Bazire est d’ores et déjà l’homme de ce meeting 2009/2010. Il caracole en tête au classement des drivers, avec 56 victoires à son compteur depuis le début du meeting, alors qu’il reste un peu moins de deux mois de compétition. Le doué Franck Nivard est déjà détaché à 26 victoires du crack-driver. En outre, JMB a atteint les dix victoires dans les quintés, depuis son succès mardi dernier, associé à Opéra du Lys. Il occupe ainsi la première place de ce classement. Il ne devrait pas être rejoint d’ici la fin de la compétition, d’autant plus que son avance pourrait encore croître irrémédiablement. Comme si cette réussite au niveau des drivers ne lui suffisait pas, c’est aussi en tant qu’entraîneur que Jean-Michel Bazire brille, grâce à ses talentueux pensionnaires.

    JMB aussi présent côté entraîneur

Cette saison, Jean-Michel Bazire ne se contente plus d’écraser le classement des drivers mais souhaite également briller du côté des entraîneurs. Même si Christian Bigeon est en-tête au classement des entraîneurs avec 30 victoires, JMB est à ses trousses en deuxième position avec 28 succès. Coiffé par Jean-Michel Beaudoin dans le GNT 2009, plusieurs de ses pensionnaires pourraient lui permettre cette fois-ci de rafler le classement des entraîneurs du meeting hivernal. On peut citer l’invaincu en huit sorties Rachmaninov Seven, l’espoir chez les 3 ans Sirella, le délicat mais doué Riglorieux du Bois, Pistol Winner ou encore Quinoa du Gers. Par ailleurs, il est à la première marche du podium concernant les victoires Quintés depuis le début du meeting, avec cinq victoires, dont la dernière grâce à Rolls de Guez lundi dernier.

Vraiment, rien ne résiste au talent et à l’insatiable soif de victoire de Jean-Michel Bazire. Sans doute associé à Rolling d’Héripré dans le Prix d’Amérique 2010, il pourrait parapher ce meeting déjà exceptionnel de la plus belle des manières.

Loic Chaoudour

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Infos de dernière minute

Tuyaux

Arrivées et Résultats

Analyses des courses

Nos partenaires :