Zeturf

Kauto Stone et Questarabad se distinguent !

Treizième succès pour Questarabad !

A un mois du grand week-end international de l’obstacle, Auteuil accueillait les dernières préparatoires dimanche 10 octobre. Alors que Nikita du Berlais ne faisait qu’une bouchée de ses contemporains et que Mid Dancer posait ses jalons en vue du Prix La Haye Jousselin, Kauto Stone s’est brillamment imposé dans le Prix Orcada, une demi-heure avant la treizième victoire sur les balais de Questarabad, dans le Prix Carmarthen.

Prix Orcada : Kauto Stone renoue avec le succès !

Lauréat du Prix Edmond Barrachin avec Saint Macaire, Guillaume Macaire avait pris la décision de jouer la carte de la fraîcheur avec son pensionnaire, en vue du Prix Maurice Gillois dans quatre semaines. Il alignait toutefois quatre de ses élèves, au départ du Prix Orcada, dont Ole Campanero, très régulier à ce niveau. Néanmoins, tous les regards étaient fixés sur Saint du Chênet, vainqueur du Prix Ferdinand Dufaure fin mai dernier, et Kauto Stone, très décevant dans le Prix Edmond Barrachin.

Les 4 ans abordaient pour la première fois la distance de 4.300m et Christophe Pieux installait dès les premiers mètres Kauto Stone en tête. Kriss Williams et Ole Campenero suivaient, pendant que Saint du Chênet patientait en cinquième position, en compagnie d. Muni d’œillères australiennes pour la première fois, Kauto Stone se montrait appliqué dans ses sauts, malgré deux petites fautes pendant le parcours, et renouait avec le succès, après avoir mené l’épreuve de bout en bout. Le protégé de Jehan Bertrand Balanda se révélait intouchable, et préparait parfaitement le Prix Maurice Gillois, le mois prochain. Nouveau venu à ce niveau, Still Loving You finissait de probante manière, après s’être montré patient, pour s’adjuger une bonne deuxième place, devant Lucky To Be, qui complétait le podium. Auteur d’une excellente rentrée dans le Prix Edmond Barrachin, Saint du Chênet n’a jamais été dans le coup, et concluait décevant septième, loin du lauréat. A noter que le pensionnaire de Marcel Rolland portait pour la première fois les œillères australiennes, artifice qu’il ne devrait pas retrouver dans le Prix Maurice Gillois.

Prix Carmarthen : Questarabad évidemment !

En l’absence de Sucess River, ils n’étaient plus que douze au départ du Prix Carmarthen, dernière préparatoire du Grand Prix d’Automne. Désinvolte lauréat du Prix de Compiègne et tenant du titre, Questarabad semblait intouchable, avant le coup, même si Marcel Rolland était très inquiet, quant au rythme de l’épreuve, par manque apparent de leader. Vainqueur du Grand Steeple Chase de Paris, Polar Rochelais effectuait sa rentrée sur les balais, alors que Young Poli, récemment battu par Questarabad, préparait sa revanche.

Palmier et Tyko s’emparaient du commandement et imprimaient une allure régulière, tandis que Questarabad se plaçait immédiatement dans le groupe de tête, en cinquième position, avec Vitray à son intérieur. Young Poli pointait plutôt à l’arrière, avant de se rapprocher, pour marquer le champion de Marcel Rolland. Les concurrents entamaient la ligne d’en face, sous l’impulsion de Tyko, toujours en tête, et de Royal Penny, alors que Viotti venait librement et que Questarabad était bien détendu en quatrième position. Après le saut de la dernière haie, Tyko était isolé en dehors, et repartait de plus belle, pendant que Régis Schmidlin commençait à solliciter Questarabad, pour revenir sur son rival. Les deux protagonistes se disputaient alors la victoire sur le plat, et le fils d’Astarabad se montrait intraitable, pour remporter sa treizième victoire en haies. Tyko prenait une nette deuxième place, devant Viotti, qui résistait jusqu’au poteau au retour de Young Poli, un peu moins tranchant que lors de ses dernières sorties.

Loic Chaoudour

Un commentaire

  1. Comment by bpogaja

    hola que tal

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Infos de dernière minute

Tuyaux

Arrivées et Résultats

Analyses des courses

Nos partenaires :