Zeturf

Les champions au rendez-vous !

Surabaya Jiel attend désormais le retour de Scipion du Goutier

Ce mercredi, se déroulait la plus belle réunion au trot de l’année en province, sur l’hippodrome de la Prairie. Les spectateurs n’ont pas été déçu puisque tous les cracks présents ont triomphé. Oyonnax s’est montré au-dessus de la mêlée dans le Prix des Ducs de Normandie, tandis que Surabaya Jiel s’est imposé comme à l’entraînement dans le Prix Henri Ballière. Thorens Vedaquais, déclinant la lutte, c’est finalement Trophy Charm qui a remporté le Saint-Léger des Trotteurs.

Prix des Ducs de Normandie : remake du Prix d’Amérique

Premier et deuxième du Prix d’Amérique, Oyonnax et Quaker Jet se sont de nouveau battus pour la victoire dans le Prix des Ducs de Normandie, où l’élève de Vincent Brazon s’est montré intouchable dans la ligne droite. Le fils de Love You prenait pourtant le meilleur envol, avec dans son dos Ilaria Jet et à son extérieur Roc Meslois, seul cinq ans au départ. Parqué en troisième épaisseur, Oyonnax produisait son effort pour aborder la ligne d’en face tête et corde. Le délicat Pitt Cade se montrait fautif à l’abord du dernier tournant, alors qu’il essayait de mettre la pression sur le leader, bientôt imité par Nouba du Saptel, qui s’apprêtait à être décalé du sillage de Roc Meslois, par Yves Dreux. Contrôlant facilement les débats, Oyonnax repartait de plus belle dans la ligne droite, pour s’imposer en toute quiétude. Revenu au côtés du futur lauréat après la faute de Pitt Cade, Quaker Jet a vainement tenté de l’attaquer, mais a dû se contenter de la deuxième place, devant Ilaria Jet, contrariée dans les derniers trois cents mètres. Pris de vitesse dans le dernier tournant, Nélumbo s’est bien allongé dans la phase finale, pour s’octroyer la quatrième place, aux dépens de Roc Meslois, courageux pour ses premiers pas face à l’élite.

Prix Henri Ballière : Surabaya Jiel ne cesse de progresser

Avant ce Prix Henri Ballière, Surabaya Jiel s’était toujours imposée en l’absence de Scipion du Goutier, même si la fille de Goetmals Wood avait réussi à le devancer, dans le Saint-Léger des Trotteurs l’an passé. Le crack de Franck Leblanc étant toujours absent, cette statistique allait se confirmer, puisque Surabaya Jiel n’a pas connu d’opposition. Des plus régulières à ce niveau, Sawasde de Houelle partait la plus vite, avant de se faire couvrir par les néophytes dans la discipline, Samoa du Caux et Salsa Beji. Dans la ligne d’en face, Franck Nivard lançait sa partenaire, pour prendre le dos de Surabaya Jiel, qui venait aux commandements. La championne de Jean-Luc Dersoir, partie sagement, contrôlait alors l’épreuve, pour finalement s’imposer de toute une classe. Sawasde de Houelle conservait une nette deuxième place, devant Sao Paulo de Lou, qui confirmait ses performances du début d’année.

Saint-Léger des Trotteurs : Trophy Carm opportuniste

L’invaincu et leader de la génération Thorens Vedaquais finalement absent, le Saint Léger des Trotteurs s’annonçait très ouvert. Remarqué dernièrement au trot attelé, Trophy Charm a su profiter du retrait du champion de Philippe Allaire et des circonstances de course, pour remporter le premier groupe I, réservé aux trois monté. Vite en jambes, le moins riche de l’épreuve, Ténor de Melleray prenait plusieurs longueurs d’avance dès les premiers mètres, pendant que Trust de Leuhan et le favori Torpilleur menaient la chasse, en tête du peloton. Les concurrents se regroupaient dans le dernier tournant, mais Torpilleur et Trust de Leuhan connaissaient des problèmes d’allures et étaient disqualifiés. A l’entrée de la phase finale, les attentistes se taillaient alors la part du lion, et c’est finalement Trophy Charm, associé à Eric Raffin, qui finissait le plus fort, en pleine piste. Nouveau venu à ce niveau, Ti Punch River se montrait courageux pour arracher le premier accessit à Talina Madrik, totalement retrouvée. Progressivement rapproché par Nathalie Henry, Tischendorf Padd n’a pu rivaliser avec les premiers, terminant quatrième à distance.

Loic Chaoudour

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Infos de dernière minute

Tuyaux

Arrivées et Résultats

Analyses des courses

Nos partenaires :