Zeturf

Premier Groupe I attelé pour Mathieu Abrivard

Mathieu Abrivard dans la cour des grands

Le Prix de Paris 2010 a vu la victoire de Private Love, associé à Mathieu Abrivard, qui remporte par la même occasion son premier succès dans un Groupe I l’attelé. Portrait d’un professionnel, doué dans les deux disciplines du trot.

Issu d’une famille de professionnel

Agé de 25 ans, Mathieu Abrivard est issu d’une famille de grands professionnels. Fils de Loïc-Désiré Abrivard et neveu de Laurent Abrivard, il a également beaucoup appris aux côtés de Joël Hallais, vainqueur de huit Prix de Cornulier. Faisant preuve de patience et de tactique pendant une course, il s’est rapidement hissé parmi les meilleurs jockeys et s’attaque désormais aux cracks drivers.

Double tenant du titre de l’Etrier d’Or

Triple lauréat du Prix de Cornulier (2004, 2005, 2006) en selle sur le champion Jag de Bellouet, Mathieu Abrivard fait parti des meilleurs jockeys depuis ses 19 ans. La consécration arrive fin 2008, où il remporte l’Etrier d’Or devant Philippe Maschaelle avant de doubler la mise en 2009. A l’issue d’une vive lutte avec Eric Raffin, Mathieu Abrivard remporte son deuxième Championnat de France des jockeys avec 69 succès (même nombre de succès qu’en 2008). Doué et régulier dans ses performances, il a prouvé qu’il faisait aussi parti des drivers respectés du peloton.

Sa première victoire de Groupe I à l’attelé

Affichant 641 victoires depuis ses débuts, dont 238 à l’attelé, Mathieu Abrivard possède une intelligence de course, que seuls les grands peuvent avoir. Lauréat de nombreux prix de prestige, notamment à l’étranger avec son champion Nimrod Boréalis, le professionnel n’avait pourtant jamais encore remporté de Groupe I attelé. Mais, depuis son succès avec Private Love dans le Prix de Paris, c’est désormais chose faite. Comme à son habitude, Mathieu Abrivard a su faire preuve de patience pour mener la pensionnaire de Fabrice Souloy à la victoire. A seulement 25 ans, il fera trembler ses « adversaires » pendant de nombreuses années.

Loic Chaoudour

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Infos de dernière minute

Tuyaux

Arrivées et Résultats

Analyses des courses

Nos partenaires :