Zeturf

Noel Martin, quand le destin s’acharne…

Le propriétaire a vu sa pouliche rétrogradée dans les 1.000 Guinées

La vie n’a pas été tendre avec Noel Marin, le propriétaire de Jaqueline Quest, première puis rétrogradée à la deuxième place dans les 1.000 Guinées de Newmarket.

D’origine jamaïquaine et ingénieur de profession, Noel Martin aura connu bien des malheurs dans sa vie. Il a effectivement été attaqué en 1996 par un groupe néo-nazi, et est aujourd’hui quadraplégique, après avoir passé plus de quatre ans sur un lit d’hôpital. Cette épreuve douloureuse faisait suite au décès de sa femme quelque peu auparavant. Femme qui portait le nom de Jacqueline, d’où le nom de la pouliche… Cette succession d’évènements dramatiques avait même poussé Noel Martin à contacter une association suisse de suicide assisté. Mais cela n’avait pas abouti. Après toutes ces épreuves, nul doute que Noel Martin prendra avec un peu plus de recul que d’autre la rétrogradation de sa pouliche dans le Classique anglais. Une rétrogradation qui n’avait pas eu lieu dans les Guinées depuis 1980 et Nureyev, déjà au profit du Prince Khalid Abdullah. Espérons que la chance tourne pour le propriétaire, qui présentera Jacqueline Quest dans les Coronation Stakes, lors du meeting de Royal Ascot.

NOEl MaRTIN, UN HOMME
aU DESTIN TRagIQUE
Henry Cecil évoque le propriétaire de Jacqueline Quest,
Noel Martin. D’origine jamaïquaine et ingénieur, cet homme
a connu de grandes épreuves dans sa vie.
Outre le fait que Jacqueline Quest – qui porte le nom de sa
femme défunte – ait été rétrogradée, il a été attaqué par
une bande de néo-nazis en 1996, lors d’un passage en
Allemagne. Depuis, il est quadraplégique et a passé quatre
ans et demi sur un lit d’hôpital. Suite à cela, Noel Martin
avait pris contact avec une association suisse pour un « suicide
assisté », ce qui n’a pas abouti et avait donné lieu à un
documentaire controversé.
Cette succession de malheurs lui a permis de prendre avec
certainement plus de recul qu’un autre la décision des
commissaires, dimanche, puisqu’il disait après cela : « J’ai
souvent eu de la malchance dans la vie, alors cette décision
n’est pas si grave. » Depuis Nureyev en 1980, aucun
cheval n’a été rétrogradé dans un Classic.

Guillaume Giroux

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Infos de dernière minute

Tuyaux

Arrivées et Résultats

Analyses des courses

Nos partenaires :