Zeturf

Orlando Sport : l’espoir du Sud-Est

Le Sud-Est monte à Paris !

Après Quarla, dressons le portrait d’une des révélations de cette saison, Orlando Sport. Lauréat du Prix de Bretagne le 21 novembre 2009, il se présente dans le Prix d’Amérique 2010 avec des ambitions justifiées.

  • Ses débuts dans le Sud-Est

Pensionnaire de Laurent Gout à ses débuts, Orlando Sport débute en compétition sur l’hippodrome de Cagnes-sur-Mer en juillet 2005, où il remporte un franc succès. A 4 ans, il démontre qu’il fait partie des meilleurs de sa génération dans le Sud-Est en raflant neuf succès sur douze sorties. C’est au début de ses cinq ans que son entourage décide de tenter sa chance à Vincennes.

  • La révélation Orlando Sport à Vincennes

Après une première course encourageante, Orlando Sport empoche son premier classique à Vincennes dans le Prix Louis Jariel, en juin 2007. Il pulvérise ensuite l’opposition dans le Prix de Cagnes sur Mer et remporte le Prix Paul Buquet à Argentan, mais tarde à confirmer à Paris. Installé dans les box de Roger Coueffin et confié à Sébastien Baude à la fin de l’année 2007, le fils d’Hand du Vivier se révèle alors au grand public. Lauréat du Prix Constant Herviau le 25 décembre 2007, il remporte ensuite le convoité Prix de la Marne en février 2008, devant Nana du Las Vegas. Son entourage rêve alors de Prix d’Amérique et prépare son crack pour le meeting hivernal. Malgré d’honorables performances, dont une victoire dans le Prix du Languedoc, le représentant de l’Ecurie Sport ne se qualifie pas pour le grand rendez-vous, manquant de gains. Orlando Sport sauve son meeting, en gagnant brillamment le Prix du Luxembourg, devançant les Dubois Infinitif et Prodigious. Comme tout champion avec du caractère, il lui arrive de ne pas faire sa valeur et déçoit à la fin du meeting de ses 7 ans. Toutefois, il remporte coup sur coup le Prix de New York et le Prix de Bruxelles à Enghien cet été, pour entamer le meeting 2009/2010 en pleine possession de ses moyens.

  • La qualification pour le Prix d’Amérique

Après sa convaincante victoire dans le Prix des Cévennes en début de meeting, son entourage décide de le présenter dans le Prix de Bretagne. Longtemps placé dans le groupe de tête, Sébastien Baude décidait de lancer son partenaire dans le dernier virage. Le champion du Sud-Est débordait alors Quarla pour prendre un avantage décisif. Prenant conscience que la qualification pour le Prix d’Amérique était acquise, Roger Coueffin décida de ménager son pensionnaire pour le Jour J.

  • Ses points forts

Orlando Sport est un concurrent qui démarre toujours très fort, ce qui lui permet de prendre rapidement une place dans le groupe de tête. Si il parvient à préserver sa longue accélération aux abords du dernier virage, il sera difficile à suivre et à déborder. Il possède un autre avantage : il a remporté le Prix de Bretagne en 1.12.6 devant les Quarla, Olga du Biwetz ou Nouba du Saptel, à poteau égal. Si il répète cette performance, il devrait lutter pour les premières places.

  • Ses points faibles

Cependant, pour jouer la gagne, un parcours à l’économie jusqu’à 500m du but lui est indispensable. Ainsi, il faudra un peu de chance pour se faire ramener et trouver le passage en haut de la montée. En outre, bien qu’il ait remporté la première préparatoire, l’opposition sera différente. Cette fois-ci, il devra se confronter à Meaulnes du Corta et aux jeunes cracks, Ready Cash et Rolling d’Héripré. De plus, Olga du Biwetz ou Nouba du Saptel seront plus affûtées dimanche prochain. Car, le principal inconvénient que pourrait rencontrer Orlando Sport, c’est sa condition physique. Auteur de deux excellentes prestations en début de meeting, Roger Coueffin n’avait pas caché que son champion pouvait être arrivé au meilleur de sa forme trop tôt.

Même si Orlando Sport déçoit parfois, tout le Sud-Eest sera derrière son champion ce 31 janvier. Ménagé par son entourage afin de le garder au top de sa condition pour le Jour J, il pourrait mettre tout le monde d’accord sur une fulgurante attaque dans le dernier virage.

Loic Chaoudour

4 commentaires

  1. Comment by Guy

    bravo et merci pour cet excellent article ! l’autre outsider à ne pas negliger me semble PERLANDO; une retro le concernant serait tres interessante. merci encore

  2. Comment by Guillaume Giroux

    il y aura un portrait par jour sur les prétendants au Prix d’Amérique. Le portrait de Perlando arrive… :-)

  3. Comment by gaby5050

    Je ne sais pas d’où viennent tes sources Loic mais certaines infos sont fausses. Le cheval n’était pas du sud ouest mais du sud est, Ca n’est pas un fils d’Indy de vive non plus …

  4. Comment by Loic

    Milles excuses gaby de confondre l’est et l’ouest, ma nièce va me tirer les oreilles. Et c’est bien un « rejeton » d’Hand du Vivier, merci de m’avoir fait ces remarques.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Infos de dernière minute

Tuyaux

Arrivées et Résultats

Analyses des courses

Nos partenaires :