Zeturf

Le retour d’Oyonnax dans le Prix de Paris

Oyonnax pour un doublé Amérique / Paris

Trois semaines après sa surprenante victoire dans le Prix d’Amérique, Oyonnax revient à la compétition ce dimanche dans le Prix de Paris. Se disputant sur les 4125m de la piste de Vincennes, l’édition 2010 de l’épreuve marathon s’annonce assez ouverte, malgré le retour au top de Meaulnes du Corta.

Le Prix de Paris depuis 1970

Lle Prix de Paris a vu de nombreux champions inscrire leur nom à son palmarès. La deuxième moitié des années 1970 fur dominée par l’intouchable Bellino II, qui signa trois succès consécutifs dans cette épreuve. Malgré sa suprématie à la fin des années 1980, Ourasi ne l’a remporté qu’une seule fois (1989) avant les victoires de sa demi-sœur Vourasie de 1993 à 1995. Plus récemment, notons les succès de Général du Pommeau (2002), Jag de Bellouet (2004) et le triplé de Jardy (de 2005 à 2007). L’an passé, c’est le champion de Thierry Duvaldestin, Prince Gédé, qui avait fait sien ce Prix de Paris.

Meaulnes du Corta de nouveau imbattable ?

Oyonnax et Meaulnes du Corta, respectivement lauréats du Prix d’Amérique et du Prix de France, devront cette fois-ci rendre 25m, mais ils auront largement le temps de refaire leur retard initial. En condition douteuse en début de meeting, Meaulnes du Corta n’était peut-être pas au top dans le championnat du monde du trot. Néanmoins, le champion de Jean-Pierre Barjon vient de démontrer qu’il était bien le meilleur en s’imposant de toute une classe dans le Prix de France. Encore tout neuf malgré ses dix ans, le pensionnaire de Pierre Levesque s’annonce redoutable, même s’il ne sera que déferré des antérieurs. L’attraction de ce Prix de Paris viendra d’Oyonnax, qui effectue son retour à la compétition après sa surprenante victoire dans le Prix d’Amérique à 173/1. Mis à l’écart après l’évènement dans le but de retrouver de la fraîcheur, il se présente dans le Prix de Paris pour réaliser le doublé.

Outre ces deux cracks qui ont marqué ce meeting 2010, la liste des partants est attrayante. Adeptes de la course en tête et malheureux dans le Prix d’Amérique, Paris Haufor et Quarla devraient rapidement se retrouver en tête. Le premier cité avait auparavant atomisé l’opposition dans le Prix de Bourgogne et pourrait apporter à Christian Bigeon une nouvelle victoire de prestige. Quant à Quarla, son entourage l’avait préservé afin d’aborder le grand rendez-vous dans la meilleure condition possible. Parquée à l’extérieur un bon moment, elle n’a pu poursuivre son effort, s’avouant vaincue en haut de la montée. Mis au repos par Claude Campain, elle possède également les moyens de se racheter.

Les places devront ensuite se jouer entre Oasis Gédé, excellente deuxième du Prix de Bourgogne et sixième du Prix d’Amérique, Perlando, capable de finir à toute allure, et les nouveaux venus à ce niveau.

Les nouveaux venus au plus haut niveau

L’une des grandes révélations de ce meeting, Priscilla Blue tente sa chance contre les meilleurs trotteurs attelé pour la première fois. Récente lauréate du Prix de l’Ile-de-France sous la selle, les limites de la fille d’Extrême Dream semblent inconnues lorsqu’elle se présente pieds nus, ce qui sera le cas ce dimanche. Autre nouveau venu à ce niveau, Pomerol de Laumac est en plein épanouissement et pourrait profiter de sa forme pour surprendre dès sa première participation à un Groupe I. Enfin, Jean-Michel Bazire sera associé à son pensionnaire Quinoa du Gers, rempli de qualités mais très intermittent. Si le vainqueur du Prix de Brest le mois dernier devant Nélumbo est dans un bon jour, sa place est indéniablement à l’arrivée.

Loic Chaoudour

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Infos de dernière minute

Tuyaux

Arrivées et Résultats

Analyses des courses

Nos partenaires :