Zeturf

Passe de dix et premier groupe II pour Athos du Boscail II

Athos du Boscail II remporte son dixième succès d'affilée

Restant sur une série de neuf victoires de rang, Athos du Boscail II passait un véritable test, ce samedi à Enghien, sur la distance marathon de 4125m. Pour sa première épreuve de groupe, le pensionnaire de Vincent Martens n’a pas fait de détail, s’imposant à la manière des forts. Il réussi ainsi la passe de dix succès consécutifs, et s’inscrit parmi les grandes révélations du trot attelé, depuis le début de l’année.

Surprenante lauréate d’un quinté+ début juin à Vincennes, Quelle Copine s’emparait de la tête, pour aborder le premier tournant. Les deux élèves de Stéphane Provost se plaçaient tout de suite aux avants-postes, avec le fantasque Organdi Danover en deuxième épaisseur, et Magnat Crown, calé côté corde. Power Jet suivait en quatrième position, tandis que les concurrents du deuxième poteau avaient recollé, et que Nélumbo était encore à quelques longueurs de la queue de peloton. Après avoir assuré son départ, Athos du Boscail II se rapprochait librement dans la ligne d’en face, ramenant Quilon du Châtelet. Après un relais avec le partenaire de Franck Nivard, le grand favori reprenait la tête et la corde, avec son principal rival dans son dos. Nélumbo venait en troisième épaisseur devant les tribunes, et réussissait à se rabattre aux côtés de l’animateur, offrant un dos à Organdi Danover. Tout ce petit monde était alors rangé deux par deux.

A l’entrée de la phase finale, Athos du Boscail II accélérait franchement pour de suite prendre la mesure de ses rivaux. Le fils d’Historien contrôlait facilement Quilon du Châtelet à la corde, que Franck Nivard ne pouvait réellement lâcher dans les derniers mètres. Gêné par la faute d’Organdi Danover dans le tournant final, Power Jet finissait fort en pleine piste, pour compléter le podium, devant un bon Quopeck. Pris de vitesse au moment de l’emballage final, Nélumbo résistait courageusement au retour de Magnat Crown, et profitait de l’écart de Quelle Copine, pour s’adjuger la cinquième place. Notons l’excellente fin de course de Nègre du Digeon en retrait, qui se prépare pour une prochaine épreuve sous la selle.

Impressionnant ces derniers temps, Athos du Boscail II passait un réel test ici, face à des trotteurs de la trempe de Quilon du Châtelet ou Power Jet. On pouvait s’interroger quant à la longue distance de 4125m ou au fait qu’il n’était pas déferré, mais les « doutes » furent rapidement oubliés, et le petit champion des frères Martens a confirmé les éloges de son entourage. Remportant sa dixième victoire consécutive et son premier groupe II, Athos du Boscail II paraît encore en net retard de gain. N’oublions pas qu’il luttait avec un certain Qwerty au printemps dernier, qui a depuis gagné groupe I (Prix René Ballière). On ne peut lui espérer meilleure réussite…

Loic Chaoudour

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Infos de dernière minute

Tuyaux

Arrivées et Résultats

Analyses des courses

Nos partenaires :