Zeturf

Prix de Belgique : Une course à double enjeu

Queen L (1993), le dernier doublé Belgique/Amérique

Ce dimanche se dispute la dernière préparatoire au Prix d’Amérique, le Prix de Belgique, sur les 2850m de la Grande Piste de Vincennes. Comme chaque année, cette épreuve a un double enjeu pour ses participants. D’une part, c’est la dernière chance pour les concurrents les moins riches, de prendre des gains ou des points au classement. Points et gains indispensables à leur participation au grand rendez-vous du 31 janvier. D’autre part, les concurrents les plus riches profiteront de cette dernière des « 4B » pour peaufiner leur condition physique.

    Premier enjeu : prendre des gains ou des points

Un classement par points est établi après chaque préparatoire au Prix d’Amérique. Pour chacune des « 4B », les points sont attribués de la manière suivante : 9 points pour le premier, 6 pour le deuxième, 4 pour le troisième, 2 pour le quatrième et 1 point pour le cinquième. Avant le Prix de Belgique, Olga du Biwetz et Quarla se partagent la tête avec 15 points, devant Orlando Sport, 9 points. Meaulnes du Corta et Oyonnax sont quatrièmes avec 6 points. A noter que seuls les quatre premiers du classement final seront automatiquement qualifiés pour le Prix d’Amérique, quelque soient leurs gains.

De ce fait, le Prix de Belgique constitue la dernière chance pour les concurrents les moins riches, d’engranger des points ou d’augmenter leur cagnotte. C’est le cas de Paris Haufor, pensionnaire de Christian Bigeon, l’homme en forme du meeting, et de Prodigious, qui se doivent de bien figurer. Ils devront principalement se méfier de Quarla, même si elle est assurée de participer au Prix d’Amérique. La double lauréate de la finale du GNT, Oasis Gédé peut également réaliser un grand numéro. L’entourage de cette dernière profite sans doute de sa forme pour tenter sa chance au plus haut niveau.

  • Second enjeu : peaufiner sa condition physique

Les champions et premiers prétendants au sacre ultime, Meaulnes du Corta, Nouba du Saptel ou Olga du Biwetz, vont profiter de cette dernière épreuve pour peaufiner leur condition physique. Ayant rassurés leur entourage respectif dans le Prix de Bourgogne, ils devraient se cantonner à l’arrière-garde pour ne faire que la dernière ligne droite. Néanmoins, même ferrés et rendant 25m, ils possèdent les moyens de compléter la combinaison gagnante du quinté.

Cette dernière préparatoire sera aussi l’occasion pour certains concurrents, notamment étrangers, de tester leur forme et leur aptitude au parcours. Souvent décevant à Vincennes, Ghiaccio del Nord devra convaincre E.Bellei pour gagner son ticket pour le Prix d’Amérique. Enfin, il faudra particulièrement suivre le crack de H Langeweg JR, Russel November, qui se présentera déferré des quatre pieds pour l’occasion.

Ces dernières années, de grands noms figurent au palmarès de ce Prix de Belgique, à l’image de Ténor de Beaune (1990), Queen L (1993 et 1994), Fan Idole (2001), Insert Gédé (2002) ou Nouba du Saptel en 2008. Cependant, depuis la victoire de Queen L dans le Prix d’Amérique 1993, aucun lauréat de cette dernière préparatoire ne s’est imposé dans l’épreuve reine. Ce sera peut-être pour cette année…

Loic Chaoudour

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Infos de dernière minute

Tuyaux

Arrivées et Résultats

Analyses des courses

Nos partenaires :