Zeturf

Prix Chambon P : la polyvalence de Quaker Jet pourrait payer

Quaker Jet en tête d'affiche dans le Prix Chambon P

Ce vendredi en nocturne, se déroule le Prix Chambon P, où onze des meilleurs chevaux d’âge vont s’affronter sur les 2850m de la grande piste de Vincennes. Avec l’absence d’Oyonnax, qui a tenté sa chance dans l’Elitloppet dimanche dernier, Quaker Jet semble posséder les meilleures chances pour s’imposer. Mais, la partie n’est pas jouée d’avance, tant l’opposition est de grande qualité.

Quaker Jet en épouvantail ?

Le plus riche et bénéficiant d’un engagement de choix, Quaker Jet détient les armes nécessaires pour vaincre ses concurrents, dans le Prix Chambon P. Capable de patientait, comme de mener l’épreuve, toutes les tactiques de courses sont envisageables avec ce fils de Love You. Faisant parti des meilleurs de sa génération depuis sa jeunesse, le pensionnaire de Jean-Etienne Dubois a radicalement explosé à six ans, se classant deuxième du Prix d’Amérique, coiffé sur le poteau par Oyonnax, qui l’a de nouveau devancé dans le Prix des Ducs de Normandie. Souvent placé, rarement gagnant, Quaker Jet a profité des problèmes d’allures de Perlando dans la phase finale pour s’adjuger le Prix de l’Atlantique, le 24 avril dernier, le premier groupe I de sa carrière. Débarrassé ici du crack de Vincent Brazon, il devrait pouvoir s’imposer et apporter un troisième Prix Chambon P à Jean-Etienne Dubois, double lauréat de ce groupe II avec Défi d’Aunou en 1997 et Echo, l’année suivante

Orlando Sport en tête du peloton de chasse

Néanmoins, l’édition 2010 du Prix Chambon P semble plus ouvert qu’il n’y paraît, avec la présence de quatre des meilleurs trotteurs du moment, menés par Orlando Sport. Lauréat du Prix des Cévennes, fin octobre, avant de faire sensation dans le Prix de Belgique, le fils d’Hand du Vivier a manqué son principal objectif, se montrant rapidement fautif dans le Prix d’Amérique. Depuis, l’élève de Roger Coueffin a repris de la fraîcheur, en finissant deuxième du Prix de l’Atlantique, et en renouant brillamment avec le succès, dans le Prix Kerjacques. Doté d’un gros moteur, il devrait produire son attaque en haut de la montée, et lutter activement pour la victoire. Ensuite, notons la candidature de Quarla, revenue au mieux, comme l’atteste sa deuxième place dans le Prix Kerjacques. Présentée une nouvelle fois déferrée des quatre pieds, la championne de Claude Campain devrait rapidement se retrouver en tête, durcir petit à petit l’épreuve, et résister aux fins de course des attentistes. Méfiance également à Nélumbo, le seul atout de Franck Blandin, qui reste sur une bonne quatrième place dans le Prix des Ducs de Normandie, après avoir été pris de vitesse dans le dernier tournant. Même si la victoire semble difficile, une place est largement dans ses cordes. Enfin, attention car, avec le faible nombre de partants, la course pourrait être tactique, et à ce jeu là, Pierre Levesque pourrait sortir vainqueur, avec Qwerty. Lauréat de l’important Prix Ténor de Baune le 17 janvier, le fils de Quadrophénio est pétri de qualité, mais n’en est pas moins très délicat au départ. Capable du meilleur comme du pire, ses premiers mètres seront primordiaux pour la suite de la course, parce qu’on ne va pas l’attendre.

Pour l’avenir, il sera intéressant d’observer le retour à la compétition d’Objectif Royal et de Pomerol de Laumac, ainsi que la seconde course de rentrée de l’élément de classe Quaro.

Loic Chaoudour

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Infos de dernière minute

Tuyaux

Arrivées et Résultats

Analyses des courses

Nos partenaires :