Zeturf

Prix de Belgique : la sensation Maharajah !

Maharajah pose ses jalons en vue du Prix d'Amérique !

Dernière des préparatoires au Prix d’Amérique, le Prix de Belgique était surtout l’occasion d’observer les premiers pas de la star scandinave Maharajah sur le sol français. Installé en tête à un tour du but, celui-ci a facilement contrôlé les débats, avant de repartir dans la phase finale, pour contenir l’attaque de Nuit Torride. Avec un chrono de 1.13.1 à l’arrivée, il faudra compter sur le champion de Stefan Hultman dans quinze jours !

Pendant que Qwerty assurait les premiers mètres tout en dehors, Quaker Jet prenait le meilleur départ, en compagnie de Nuit Torride et Roc Meslois. Associée à Jean-Michel Bazire, Oasis Gédé suivait tout près des leaders, alors que Maharajah se rapprochait pour aborder les tribunes. Grande attraction de ce Prix de Belgique, le pensionnaire de Stefan Hultman accélérait pour prendre les devants, avec Roc Meslois dans son sillage et Qwerty, qui venait facilement à son extérieur. Le protégé de Pierre Levesque bénéficiait ensuite du dos de Qualmio de Vandel, qui à son tour laissait passer Perlando.

Maître de son destin, Maharajah abordait la montée en tête, toujours suivi par Roc Meslois, tandis que Nuit Torride se rapprochait à un kilomètre du but, pour venir aux côtés de l’animateur. Après avoir suivi l’effort de l’élève de Philippe Gillot, Oasis Gédé était quelque peu parqué en troisième épaisseur, avec Qwerty dans son sillage. Dans le dernier tournant, Maharajah repartait sous l’attaque de Nuit Torride, qui se montrait accrocheuse tout au long de la ligne d’arrivée, mais qui devait s’avouer vaincue face à la ténacité et la classe de son adversaire.

Annoncé comme l’un des futurs cracks du trot mondial depuis maintenant deux ans, Maharajah démontre qu’il peut également s’adapter à la grande piste de Vincennes. Désormais, il devra se mesurer notamment à Ready Cash dans le grand rendez-vous, mais cette victoire en 1.13.1 confirme qu’il aura son mot à dire pour le sacre ultime. Loin du duo de tête, Oasis Gédé concluait en troisième position, devant Quaker Jet, qui monte en puissance, alors qu’Oyonnax finissait en trombe en pleine piste, pour s’emparer de la cinquième place, de bonne augure pour dans deux semaines.

Loic Chaoudour

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Infos de dernière minute

Tuyaux

Arrivées et Résultats

Analyses des courses

Nos partenaires :