Zeturf

Prix de Buenos Aires : Athos du Boscail II puissance 10 ?

Un vrai test pour Athos de Boscail II dans le Prix de Buenos Aires

Le Prix de Buenos Aires, labellisé groupe II réservé aux trotteurs de 5 à 10 ans, est au programme ce samedi sur le plateau de Soisy. Quatorze concurrents vont en découdre, sur trois échelons de départ, dont l’attraction du moment Athos du Boscail II. En net retard de gain, le pensionnaire de Vincent Martens va tenter de remporter sa dixième victoire consécutive ! Mais, rien n’est joué d’avance, puisque le trotteur belge devra se méfier de la « coalition Levesque », emmenée par Power Jet et Nuclear.

Limites inconnues pour Athos du Boscail II ?

Restant sur neuf succès d’affilée, Athos du Boscail II sera l’attraction de ce Prix de Buenos Aires. Le protégé de la famille Martens a toujours montré des moyens, depuis qu’il évolue en France, mais à l’âge de six ans, il semble arriver à maturité. Devançant Qwerty l’an passé à Vincennes, le représentant de Léo Van Pollaert s’est montré intouchable dernièrement sur le plateau de Soisy, et ses limites paraissent inconnues à l’heure actuelle. Toutefois, il ne sera pas présenté déferré des quatre pieds, comme lors de ses deux derniers succès, et abordera pour la première fois une aussi longue distance. De plus, il affronte un meilleur lot ici, et sur un épreuve marathon, le rendement de distance est rapidement comblé. Ainsi, même si l’engagement s’avère intéressant au premier échelon, Athos du Boscail II devra s’arracher pour vaincre. En tout cas, c’est un bon test pour ce trotteur belge, et Vincent Martens en saura davantage sur les limites de son élève, après la course.

La coalition Levesque

Pierre Levesque détient peut-être les clés de ce Prix de Buenos Aires, puisqu’il présente trois éléments au départ. Rappelons que le professionnel est tenant du titre avec la victoire d’Objectif Royal, l’an passé. Tandis que Palmyre est sur la pente descendante et sera à reprendre ultérieurement, Power Jet et Nuclear possèdent une première chance dans cet événement. Le premier nommé est dans sa saison de prédilection et vient de très bien courir à Vichy, derrière Punchy et Nino le Blond. Bénéficiant d’un engagement à la limite du recul, ce fils de Ganymède s’annonce des plus compétitifs pour les places, et pourrait renouer avec le succès qui le fuit depuis plus de dix mois. Quant à Nuclear, il reste sur trois bonnes rentrées, après avoir été écarté des pistes pendant près de neuf mois. Ménagé par Pierre Levesque (56 courses à 9 ans), il détient ses meilleurs titres sur des parcours de vitesse, mais s’est déjà montré à son avantage sur les longues distances. Revenu au mieux, on devrait retrouver le bon Nuclear, d’autant que son mentor a décidé de le présenter pieds nus.

Les autres possibilités pour la gagne

Dans la mesure où Athos du Boscail II restera ferré, l’épreuve s’annonce plus ouverte que l’on pourrait penser. Retrouvant Jean-Michel Bazire au sulky, Opaline d’Atout est capable de s’imposer dans un bon jour, tout comme Quilon du Châtelet, qui devra pour sa part rester sage. Attention également à Nélumbo, qui devra s’élancer avec cinquante mètres de retard, mais qui détient de loin les meilleurs titres.

Loic Chaoudour

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Infos de dernière minute

Tuyaux

Arrivées et Résultats

Analyses des courses

Nos partenaires :