Zeturf

Prix de la Côte d’Azur : Sinko du Vivier revit sur ses terres !

Victoire de grande classe de Sinko du Vivier

Après le retrait de Pagalor, ils étaient encore dix-sept au départ du Prix de la Côte d’Azur, ce vendredi sur l’hippodrome de Cagnes sur Mer. Restant sur trois disqualifications consécutives, Sinko du Vivier a enfin trouvé une récompense méritée, en arrachant une victoire pleine d’autorité sur ses terres ! Le pensionnaire de Vincent Martens devance les surprenants Paladin Bleu et Pepa.

Remporté par le bon Pomerol de Laumac l’an passé, le Prix de la Côte d’Azur était une nouvelle fois de bonne facture cette année, avec la rencontre au sommet entre les éléments du sud de la France et ceux de la région parisienne. Ainsi, on pouvait y retrouver Original Démon, Negresco Turgot ou Quandice, qui font fureur sur les hippodromes sudistes, face aux représentants de Jean-Michel Bazire, Romcock de Guez et Sanymède Tivoli, et à Sinko du Vivier, qui effectuait son retour sur la piste de ses exploits à l’aube de ses 3 ans.

Toujours aussi délicat dans les premiers mètres, Sinko du Vivier gardait l’essentiel à la volte, en restant en course, pendant que Romcok de Guez prenait un départ volant, avant d’être fortement repris par Jean-Michel Bazire pour laisser son autre pensionnaire, Sanymède Tivoli, le couvrir. Parti en dehors, Pepa accélérait franchement pour prendre la tête à l’abord du premier tournant, devant Petit Javanais à son extérieur, et Sanymède Tivoli côté corde. Romcok de Guez suivait en quatrième position, suivi comme son ombre par Sinko du Vivier, tandis que Quandice pointait à mi-peloton, après des premiers mètres assurés.

A un tour du but, Jean-Michel Bazire décidait de se rapprocher et venait aux côtés de Pepa, bientôt obligé de céder sa place à Sinko du Vivier, qui prolongeait son effort pour prendre les choses en main. Quandice tentait de venir en troisième épaisseur, mais connaissait beaucoup de difficultés et restait encore loin, au contraire d’Original Démon, qui venait fort en dehors, contré toutefois par Sinko du Vivier et Romcok de Guez. On croyait alors assister au duel attendu entre les deux favoris, mais le représentant de la casaque de René Guézille avait des soucis d’allures, et ne pouvait être totalement lâché par « JMB ». De ce fait, le protégé de Vincent Martens s’en aller quérir vers un franc succès, pour son réapparition sur sa piste cagnoise ! En grande forme à l’heure actuelle, Paladin Bleu se faufilait côté corde pour finalement toiser Pepa pour le premier accessit. La quatrième place était prise par Sanymède Tivoli, bon finisseur sans plus, devant Romcock de Guez, qui faiblissait curieusement dans les derniers hectomètres.

Loic Chaoudour

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Infos de dernière minute

Tuyaux

Arrivées et Résultats

Analyses des courses

Nos partenaires :