Zeturf

Athos du Boscail II s’impose avec la manière

Neuvième succès d'affilée pour Athos du Boscail II

Après le retrait de Moqueur de Caieu, ils n’étaient plus que quatorze au départ du Prix de la Manche, ce samedi à Enghien. On attendait un match entre les excellents Athos du Boscail II et Queroan de Jay. Malheureusement pour le spectacle, le choc n’a pas eu lieu, puisque le protégé d’Axel Lenoir s’et montré fautif à l’abord de la phase finale, laissant filer son rival vers un neuvième succès consécutif.

Alors que l’italien Libeccio Grif perdait toute chance dès les premiers mètres, Renommée d’Obret prenait le meilleur départ, accompagnée de Quelle Copine. Grand favori de l’épreuve, Athos du Boscail II esquissait un temps de galop à la volte, vite remis par Christophe Martens. Queroan de Jay et Quopeck se plaçaient en milieu de peloton, tandis que les concurrents du second poteau pointaient à l’arrière-garde. Après son départ manqué, Athos du Boscail II produisait un bel effort, pour s’installer aux commandements et imprimait à rythme régulier à la course. Renommée d’Obret était dans son sillage et Puce d’Ylea venait à son extérieur, à l’issue d’un bon rapproché, couvrant par la même occasion Queroan de Jay.

Le pensionnaire d’Axel Lenoir avait ainsi un parcours de choix, mais se voyait contraint de trotter le dernier kilomètre nez au vent, après la faute de Puce d’Ylea. Christophe Martens décidait alors d’accélérer avec Athos du Boscail II, prenant le large pour aborder la dernière ligne droite. Seule Renommée d’Obret parvenait à le suivre, dans la mesure où Queroan de Jay se perdait dans ses allures, et était disqualifié. Interviewé après la course, Axel Lenoir expliquait que son élève n’était pas à l’aise sur le plateau de Soisy. Pour sa première confrontation face à ses aînés, Renommée d’Obret tentait un instant d’inquiéter Athos du Boscail II, mais devait s’avouer vaincue. L’élève de Vincent Martens remporte ainsi sa neuvième victoires consécutives, avec l’impression d’avoir encore une grosse marge de progression. A nette distance des deux premiers, Quopeck finissait fort pour s’adjuger la troisième place, devant Paleo du Fruitier, encourageant pour sa deuxième course de rentrée, et Joel Cortina, qui a quelque peu craqué dans les derniers mètres.

Loic Chaoudour

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Infos de dernière minute

Tuyaux

Arrivées et Résultats

Analyses des courses

Nos partenaires :