Zeturf

Prix de Lille : Une victoire méritée pour Queen’s Glory

Queen's Glory s'impose en jument déclassée !

Le Prix de Lille réunissait treize trotteurs attelé de bonne facture, sur les 2.100m de l’anneau de Vincennes. Disqualifiée après enquête récemment dans le Prix de Châteaudun, alors qu’elle avait passé le poteau en tête, Queen’s Glory s’est vengée ce dimanche, en remportant une victoire des plus méritées. La protégée de Philippe Moulin devance l’animatrice Pretty Jet et l’italien Irving Rivarco.

Une demie heure après la victoire pleine d’espoir pour le Prix de Cornulier dans deux semaines, de Pinson dans le Prix du Calvados, se déroulait le Prix de Lille, très belle épreuve pour d’excellents éléments sur les 2.100m départ à l’autostart de la piste de Vincennes. Récent deuxième d’un groupe I en Italie, Irving Rivarco prenait le meilleur envol, suivi de Pretty Jet, tout de suite au combat, malgré son numéro à l’extérieur, tandis que Queroan de Jay et Réal de Rabut perdait plusieurs longueurs sur des temps de galop, mais étaient remis par leur partenaire respectif.

Installée en tête par Mathieu Abrivard, depuis le bas de la descente, Pretty Jet contrôlait les débats, parquée de Queen’s Glory, en deuxième épaisseur, bientôt couvert par son compagnon de box, Rocklyn. Pomerol de Laumac patientait en cinquième position côté corde, pendant que Quela Rive et Roi Vert occupaient les derniers rangs, suite à un départ quelque peu manqué. Les concurrents abordaient le dernier tournant, marqué par la faute de Rocklyn, laissant ainsi le champ libre à Queen’s Glory, qui mettait immédiatement la pression sur Pretty Jet.

Lauréate du Critérium des 5 ans 2009 et troisième du Prix de France l’an passé, la fille de Love You prenait alors logiquement le meilleur sur l’animatrice, pour s’envoler vers un net succès, en 1.11.8. Jument douée mais délicate d’allures, Queen’s Glory remporte enfin une épreuve, après plus de quinze mois de places d’honneur et de nombreux malheurs. Malgré sa qualité, elle ne devrait pas prendre part au prochain Prix d’Amérique, par manque de gain, mais devrait se pencher sur le Prix du Luxembourg, la veille du grand évènement, où elle figurera parmi les concurrents à battre. Forcée d’aller de l’avant, Pretty Jet finissait courageusement, pour s’emparer d’une facile deuxième place, tout en profitant de la faute de Pomerol de Laumac, à trois cents mètres du poteau, alors qu’il venait en pleine piste. Constamment dans le sillage de pensionnaire de Sébastien Guarato, Irving Rivarco concluait bon troisième, sans toutefois pouvoir rivaliser avec les deux premiers, devant Quela Rive, à créditer d’une excellente valeur, après un départ manqué.

Loic Chaoudour

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Infos de dernière minute

Tuyaux

Arrivées et Résultats

Analyses des courses

Nos partenaires :