Zeturf

Rentrée tonitruante de Rapide Lebel dans le Prix de Provence

1.12.4 pour Rapide Lebel dans le Prix de Provence

Ce samedi à Vincennes, le Prix de Provence réunissait dix trotteurs, âgés de 5 et 6 ans, n’ayant pas gagné 345.000€. L’attraction venait de Rapide Lebel, l’une des révélations de l’hiver dernier, qui effectuait son retour en compétition après quatre mois d’absence. Installé en tête dans la descente, le pensionnaire de Sébastien Guarato a comme à son habitude durci progressivement l’allure, pour aller quérir un facile succès, dans le temps canon de 1.12.4 !

Rapide Lebel faisait sa grande rentrée, ce samedi dans le Prix de Provence, après avoir radicalement explosé lors du dernier meeting hivernal de Vincennes. Toutefois, Sébastien Guarato abordait très confiant le retour en piste de son champion, dans la mesure où il avait préparé cette course depuis deux mois. Ainsi, on attendait une démonstration de Rapide Lebel, même si l’opposition n’était pas ridicule, avec notamment la présence de Queroan de Jay.

Très bien parti à la corde, René de Montvril s’emparait de la tête, avec Quelle Copine à son extérieur, alors que Quela Rive perdait quasiment toute chance au départ. Rapide Lebel s’élançait sagement tout à l’extérieur et profitait du sillage de Queroan de Jay, pour se rapprocher devant les tribunes, et prendre tête et corde dans la descente. Queroan de Jay se plaçait derrière le grand favori, René de Montvril pointait en troisième position côté corde, pendant que La Dany Bar se retrouvait nez au vent, en cinquième position. Quaid Select et Imola November étaient déjà quelque peu détachés du reste du peloton. Les concurrents abordaient la montée sur un rythme très soutenu (1.13.6 à 1.500m ; 1.12.7 à 1.000m), imprimé par l’ogre Rapide Lebel. Véritable rouleau compresseur, le protégé de Sébastien Guarato durcissait encore l’épreuve dans le dernier tournant, pour repartir de plus belle dans la phase finale. Il se montrait intouchable pour son retour à Vincennes et pulvérisait son record sur les 2700m de la grande piste, en s’imposant en 1.12.4 ! A noter que Oyonnax avait remporté le Prix d’Amérique dans le même temps cet hiver. Dans le dos du futur lauréat depuis les tribunes, Queroan de Jay n’a rien pu faire, prenant une belle deuxième place, devant René de Montvril qui confirme ses récentes performances.

Installé dans les boxes de Sébastien Guarato depuis le courant de l’été 2009, Rapide Lebel s’était révélé lors du meeting de Vincennes, en glanant sept succès et deux deuxièmes places (battu par Quinio du Relais dans une course sans train et par l’excellent Quid de Chahains) en neuf sorties. Son mentor avait ensuite décidé de le présenter dans la Finlandia Ajo (Gr.I), mais le fils de Ginger Somolli n’avait pu répondre aux différentes attaques dans la ligne droite, sans doute émoussé par sa récolte hivernale. Impressionnant ici pour sa rentrée préparée, Rapide Lebel devrait être revu dans une étape de GNT, afin de participer à la Finale à la fin de l’année. On pourrait également le voir débuter très prochainement sous la selle, où d’après Sébastien Guarato, il devrait « décapé » !

Loic Chaoudour

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Infos de dernière minute

Tuyaux

Arrivées et Résultats

Analyses des courses

Nos partenaires :