Zeturf

Prix du Jockey Club : Planteur seul contre tous

Planteur a fait impression dans le Prix Noailles

Le Prix du Jockey Clubd 2010 se disputera comme chaque année le premier dimanche de juin. Une fois n’est pas coutume, le Derby français verra 23 poulains s’élancer au départ, les hautes instances de France Galop ayant décidé qu’il n’y aurait pas d’éliminés cette année. Dans cette épreuve qui s’annonce très sélective, quelques candidatures se détachent. Planteur, impressionnant en dernier lieu, mais aussi Lope de Vega, Cape Blanco ou encore No Risk At All et Behkabad. Revue d’effectif en vue d’un Prix du Jockey Club qui s’annonce passionnant, bien que l’on regrette l’absence de grand champion au départ.

Planteur, le logique favori

Le représentant de la famille Wildenstein a fait impression lors de sa victoire dans le Prix Noailles. Il devançait alors Rewilding, qui sera au départ du Derby d’Epsom, mais aussi Ivory Land, qu’il retrouvera aujourd’hui. Plus que le résultat brut, nous retiendrons la manière. En effet, le fils de Danehill Dancer avait déployé de superbes foulées dans la ligne droite, affichant alors une nette supériorité sur ses adversaires. Il profitera de l’aide d’un leader, Vivre Libre.

Lope de Vega contre son numéro de corde

Les jours se ressemblent pour Lope de Vega. L’élève d’André Fabre s’élancera avec un numéro tout en dehors, le 20. Mais le partenaire de Maxime Guyon est habitué à partir avec un numéro défavorable. Lors de sa victoire dans la Poule d’Essai des Poulains, le fils de Shamardal s’était élancé de la stalle n°15, sur 15 partants… Si la manière avec laquelle il s’imposait ce jour-là laisse à penser qu’il pourrait tenir 2.100 mètres, Maxime Guyon devra tout de même négocier avec ce paramètre, tout en sachant que l’on a coutume de dire qu’il est plus facile de revenir de l’arrière-garde à Longchamp qu’à Chantilly.

Simon de Montfort pour son nouvel entourage

Plaisant lauréat du Prix La Force, Simon de Montfort, ex-pensionnaire d’André Fabre, avait ensuite rejoint les boxes de Mahmood Al Zarooni et le contingent Godolphin à Newmarket. N’ayant pas couru depuis, il profitera d’une certaine fraicheur qui devrait lui permettre de réaliser une grande performance. Un bémol tout de même, son jockey Ahmed Ajtebi, peut à l’honneur ces dernières semaines, ne connait pas la piste de Chantilly. Devant négocier avec le n°1 à la corde, le jockey émirati evra nous montrer un autre visage qu’en Irlande s’il veut remporter la victoire…

Lumineux, le second atout d’André Fabre

Le représentant de la casaque bleue et blanche des frères Wertheimer n’était pas prévu au départ du Jockey Club. Mais son dernier travail à laisser entrevoir un grand état de forme. Cela ajouté à son facile succès dans le Prix de Champerret (Course B), il n’en fallait pas plus à André Fabre pour finalement décider de courir son représentant dans le Derby Français. Connaissant l’oeil d’André Fabre et sa capacité à vaincre dans les grands rendez-vous, Lumineux pourrait bien réaliser une grande performance.

No Risk At All et Behkabad, un partout balle au centre

Les élèves de Jean-Claude Rouget et Jean-Paul Gallorini se sont déjà affrontés à deux reprises. Tout d’abord dans le Prix Omnium II. La victoire était alors revenue à No Risk At All, sur une piste souple qu’il apprécie tout particulièrement. La seconde confrontation avait ensuite eu lieu dans le Prix de Guiche. Behkabad s’était alors rendu maître de la situation, devant le fils de My Risk. Ce dernier s’élancera de la stalle n°13, et son rival de la n°5.

Les challengers

Pain Perdu a été supplémenté par son mentor Nicolas Clément après son dernier travail. Lanfranco Dettori devra tout de même négocier avec le 18 dans les stalles. Forfait de dernière minutes dans la Poule d’Essai, Royal Bench, qui verrait l’arrivée de la pluie d’un bon oeil, tentera d’offrir un second succès dans le Prix du Jockey Club à Ioritz Mendizabal. Les deux représentants de François Doumen Tip Toe et Celtic Celeb ont montré au fil des courses qu’il avaient leur place au départ d’une telle épreuve. Ayant déjà été devancé par des concurrents qu’il retrouveront aujourd’hui, participer à l’arrivée serait déjà une victoire. L’outsider séduisant de l’épreuve pourrait bien être Handsome Devil. Deuxième atout d’Elie Lellouche, ce cheval doué mais compliqué es capable de placer une accélération redoutable dans les 200 derniers mètres. Si Johan Victoire parvient à le détendre et à préserver sa pointe de vitesse, il pourrait bien surprendre.

Des visiteurs ambitieux

Aidan O’Brien délèguera deux de ses élèves, à savoir Cape Blanco et Viscount Nelson, probablement chargé d’imprimer un train régulier à l’épreuve. Invaincu en quatre sorties et triple lauréat de Groupe, le premier nommé s’annonce comme un sérieux prétendant à la victoire. L’écurie de Bruno Grozzeti se représentée par Big Creek, qui n’a pas encore réussi à s’imposer au niveau Groupe, mais qui demeure non moins estimé par son entraîneur. Le tchèque Shamalgan, troisième de la Poule d’Essai des Poulains, tentera de rééditer l’exploit, mais la partie s’annonce compliquée avec le 22 dans les stalles.

Guillaume Giroux

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Infos de dernière minute

Tuyaux

Arrivées et Résultats

Analyses des courses

Nos partenaires :