Zeturf

Prix d’Eté : L’heure de vérité pour Rapide Lebel

Prix d'Eté : le test pour Rapide Lebel

Ce samedi, le Prix d’Eté réunira treize trotteurs, âgés de 5 à 10 ans, sur les 2850m de la grande piste de Vincennes. Après sa démonstration dans le Prix de Provence pour sa rentrée, Rapide Lebel passe un véritable test ici, face à ce qu’il se fait de mieux dans l’hexagone, avec notamment les présences de Quilien d’Isques, Paris Haufor, Orlando Sport ou la double tenante du titre Olga du Biwetz.

Rapide Lebel face à ses aînés !

Comme chaque année, le Prix d’Eté accueille les meilleurs trotteurs du moment, qui auront à cœur de remporter le « Prix d’Amérique de l’été ». Malgré le faible nombre de partants (13), le lot est de grande qualité, puisque tous les cracks seront de la partie, hormis Oyonnax, Quaker Jet ou Nouba du Saptel, qui se préparent pour le meeting d’hiver. L’édition 2010 s’annonce très ouverte et pourrait sacrer la jeunesse, en présence de l’ogre Rapide Lebel, auteur d’une impressionnante rentrée dans le Prix de Provence, il y a deux semaines, en s’imposant comme à la parade sur les 2700m de la grande piste, avec un chrono de 1.12.4 à l’arrivée ! Transformé depuis qu’il est installait dans les box de Sébastien Guarato à l’automne dernier, le fils de Ginger Somolli fut l’une des grandes révélations du dernier meeting de Vincennes, en glanant six succès et deux deuxièmes places en huit tentatives. Il affronte pour la première fois la crème des trotteurs et devra lutter pour s’emparer de la tête, mais s’il y parvient sans y laisser trop de force, il s’annonce difficile à battre.

Orlando Sport : la valeur sûre !

L’opposition à Rapide Lebel commence avec Orlando Sport, qui n’a plus à faire ses preuves à ce niveau. Toujours à l’arrivé de ses courses, il a toutefois manqué son principal objectif, en se montrant fautif dès les premiers mètres dans le Prix d’Amérique 2010. Mais, le champion du Sud Est a ensuite démontré qu’il était l’un des meilleurs chevaux d’âge, en prenant part aux arrivées des importants Prix de l’Atlantique et Prix René Ballière cet été. Dernièrement dans le Prix Jean-Luc Lagardère, il prenait une excellente quatrième place, tout prêt du podium, alors qu’il se trouvait encore assez loin dans le dernier tournant. Pour ce Prix d’Eté, Roger Coueffin a décidé de le déferrer des quatre pieds, ce qu’il a rarement fait au cours de la carrière de son pensionnaire (seulement à quatre reprises pour deux succès). S’il ne se trouve pas trop loin du groupe de la tête en haut de la montée, il pourrait ne faire qu’une bouchée de ses adversaires.

Quilien d’Isques pour la passe de trois !

Méfiance également à Quilien d’Isques, qui reste sur deux succès, dans le Grand Prix de Wallonie (Gr.I) début août, et le Grand Prix du Conseil Général des Alpes-Maritimes, il y a dix jours à Cagnes-sur-Mer. Il battait à chaque fois Orso November, qui est un bon cheval mais de la trempe des concurrents que le pensionnaire de Franck Terry va affronter ici. Cependant, il sera pieds nus pour l’occasion, conditions dans lesquelles il avait notamment fini troisième du Critérium des 5 ans et deuxième du Prix de l’Etoile l’an passé. Il retrouvera également Jean-Michel Bazire à son sulky, duo qui affiche deux victoires en deux associations. Tout comme Rapide Lebel, ce sera une découverte à ce niveau, mais la jeunesse pourrait bien dominer ce Prix d’Eté !

Olga du Biwetz : double tenante du titre

Parmi les trotteurs confirmés au départ de cette épreuve, insistons sur Olga du Biwetz, double tenante du titre. La championne de Fabrice Souloy reste sur deux bonnes rentrées, après avoir été écartée des pistes pendant plus de six mois. Redoutable finisseuse, elle sera servie par le rythme soutenu, que devrait imprimer Rapide Lebel, mais un parcours de choix lui est indispensable pour s’illustrer face à pareille société.

Les autres prétendants à la victoire

Ce Prix d’Eté 2010 s’annonce vraiment palpitant et très ouvert, puisque plusieurs concurrents possèdent les armes nécessaires pour l’emporter. Outre les premières chances précitées, d’autres méritent qu’on s’y attardent, à commencer par Paris Haufor. Toujours assez délicat pour s’élancer, le protégé de Christian Bigeon a inscrit son nom au palmarès du Critérium des 5 ans, il y a deux ans, avant de préparer de la plus belle des manières le Prix d’Amérique 2010, en ridiculisant l’opposition dans le Prix de Belgique sur le parcours qui nous intéresse. Adepte de la course en tête, le fils de Vivier de Montfort trouvera cette fois-ci un adversaire de taille, en la présence de Rapide Lebel, mais pourrait bien avoir le dernier mot. Si tel est le cas, il est capable de dicter sa loi. Notons aussi la présence de Nélumbo, des plus réguliers à ce niveau, Quarla, déferrée des quatre pieds, Perlando, restant plus performant sur les pistes plates, Prodigious, qui court à une semaine d’intervalle, et Ilaria Jet, qui vient de surprendre dans le Prix Jean-Luc Lagardère.

Loic Chaoudour

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Infos de dernière minute

Tuyaux

Arrivées et Résultats

Analyses des courses

Nos partenaires :