Zeturf

Prix Jules Thibault : Retour très attendu de Speedy Blue

Speedy Blue : lauréat du Critérium des 4 ans

Au lendemain du Prix Guy Le Gonidec se disputera le penchant chez les mâles, le Prix Jules Thibault. Pas revu depuis sa surprenante victoire dans le Critérium des 4 ans début mai, Speedy Blue revient sur le parcours de son exploit. Le fils d’Echo s’élancera pieds nus pour la seconde fois de sa carrière, mais l’épreuve s’annonce très ouverte avec la présence de trois autres trotteurs capables de s’imposer.

Speedy Blue pieds nus pour sa rentrée !

Toujours tenu en haute estime par Jean-Philippe Mary, Speedy Blue a confirmé les éloges de son entraîneur, en remportant à la surprise générale (54/1) le Critérium des 4 ans, promis à Sévérino. Pourtant, ce « rejeton » d’Echo s’était déjà montré à son avantage dans la discipline du trot monté au début du meeting hivernal dernier, prenant plusieurs accessits dans de bons lots, avant de se rediriger à l’attelage. Parfois délicat d’allures, il semblait s’être assagi à l’aube de ses quatre ans en complétant notamment le podium du Prix Charles Tiercelin (Gr.II). Mais il replongeait dans ses travers au cours des deux dernières préparatoires au grand rendez-vous du printemps, ne pouvant éviter la faute. Déferré des quatre pieds pour la première fois et drivé par Yves Dreux dans le Critérium des 4 ans, Speedy Blue se montrait intraitable dans la phase finale, pour s’imposer en 1.13.1. Maintenant, il n’a pas été revu depuis près de quatre mois et ce sera Jean-Philippe Mary aux commandes, mais présenté pieds nus pour la seconde fois de sa carrière, il pourrait faire un retour fracassant.

Une question de départ pour Sinko du Vivier

Même si Sévérino et Saxo de Vandel sont absents, la partie s’annonce difficile pour Speedy Blue, qui aura sans doute besoin de courir. En effet, certains concurrents sont déjà très affûtés, à l’image de Sinko du Vivier, issu du redoutable entraînement de Vincent Martens. Le fils d’Hand du Vivier reste sur une contre-performance dans le Prix de Genève à Enghien, où il a perdu toute chance au départ, après une longue hésitation. Ce jour-là, son mentor avait pris la décision de ne pas le munir d’un bonnet, qui lui avait pourtant permis de bien s’élancer lors des ses sorties antérieures. Ainsi, s’il est équipé du précieux artifice, Sinko du Vivier constitue un choix prioritaire dans ce Prix Jules Thibault.

Satchmo Wood : la révélation du printemps

Satchmo Wood fait également parti des lauréats en puissance, au vue de ses performances au printemps dernier. Titulaire de quatre victoires de rang cette année, le pensionnaire de Louis Baudron souffle le chaud et le froid depuis, avec deux disqualifications, un convaincant succès devant Sinko du Vivier et une décevante cinquième place dans le Prix de Milan. Mais ses échecs comportent des excuses et il sera présenté déferré des quatre pieds ici, conditions dans lesquelles il n’a jamais connu la défaite en deux sorties avec Jean-Michel Bazire au sulky. Capable de mener l’épreuve comme de patienter à mi-peloton, Satchmo Wood détient les armes pour venir à bout de ses concurrents.

Un vrai test pour Sam Bourbon

Faisant parti des meilleurs de sa génération à trois ans, Sam Bourbon avait notamment pris part à l’arrivée du Critérium des Jeunes (2ème) et du Prix de l’Etoile (3ème). Sixième du Critérium des 3 ans en décembre, Jean Baudron l’a ensuite écarté des pistes pendant sept mois, en raison d’un ennui de jambe. Après une rentrée victorieuse en province, le fils de Goetmals Wood s’est rapidement montré fautif dans le Prix de Milan, avant de profiter des nombreuses défaillances pour s’imposer dans le Prix de Genève. Annoncé comme le crack de la génération depuis ses débuts, Sam Bourbon passe un véritable test, après sa longue interruption…Verdict jeudi vers 13h30 !

Pour finir, notons les candidatures de Sancho du Glay, deuxième du Critérium des 4 ans à 105/1, qui pourrait encore surprendre s’il reste sage, tout comme Seven d’Oliverie, doué mais délicat, et Surcouf de Laubois, proche d’une grande performance.

Loic Chaoudour

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Infos de dernière minute

Tuyaux

Arrivées et Résultats

Analyses des courses

Nos partenaires :