Zeturf

Sam Bourbon contrôle dans le Prix Jules Thibault

Facile succès de Sam Bourbon dans le Prix Jules Thibault

Après les retraits de Sinko du Vivier et Surcouf de Laubois, ils n’étaient plus que neuf au départ du Prix Jules Thibault, groupe II pour mâles de quatre ans. Lauréat récemment du Prix de Genève à Enghien, Sam Bourbon double la mise, en s’imposant de bout en bout. Déjà deuxième de l’élève de Jean Baudron il y a deux semaines, Sancho Turgot réédite cette performance, réglant le rentrant Speedy Blue aux abords du poteau.

Surcouf de Laubois et surtout Sinko du Vivier absents, la course devait à priori se résumer en un duel entre l’élément de classe Sam Bourbon et Satchmo Wood, présenté pieds nus. Speedy Blue était également de la partie, mais n’avait pas été revu depuis sa victoire dans le Critérium des 4 ans, en mai dernier. Ainsi, on pouvait se poser des questions sur sa condition même s’il s’élancer déferré des quatre pieds.

Alors que Sinou Madrik se montrait fautif et perdait de nombreuses longueurs, Signe d’Amour prenait le meilleur envol côté corde, suivi de Seven d’Oliverie. Jean-Michel Bazire assurait les premiers mètres avec Satchmo Wood, et pointait à l’arrière-garde, pendant que Sam Bourbon faisait son effort pour s’installer aux commandements à un tour du but. Scoop d’Yvel était à l’extérieur du pensionnaire de Jean Baudron. Le deuxième rideau était composé de Signe d’Amour et de Speedy Blue, idéalement placé à portée de fusil. Décevant ces derniers temps, Satchmo Wood patientait en queue de peloton, contrairement à ses habitudes, tandis que Sinou Madrik était parvenu à recoller. Les places restaient inchangées sous un rythme régulier, imprimé par Sam Bourbon (1.15.6 à 1.500m ; 1.15.0 à 1.000m), jusqu’à l’intersection des pistes, où Speedy Blue attaquait en troisième épaisseur. Mais, Jean-Pierre Dubois, qui ne pourra plus drivé le 4 janvier prochain puisqu’il a fêté ses 70 ans cette année, s’amusait avec ses adversaires au sulky de Sam Bourbon. Le fils de Goetmals Wood ne fut jamais inquiété et s’imposait sans coup férir pour la deuxième fois en quinze jours. Constamment à mi-peloton, Sancho Turgot confirmait sa troisième place du Prix de Genève en prenant le premier accessit, suite à une remarquable fin de course. Speedy Blue complétait le podium, après avoir vainement tenté de faire la différence dans le dernier tournant. Absent depuis près de quatre mois, le pensionnaire de Jean-Philippe Mary réalisait tout de même une honorable rentrée. Quant à Satchmo Wood, il n’a jamais quitté les derniers rangs, finissant sixième à nette distance des premiers. Intraitable au printemps, il vient peut-être de nous montrer ses limites…A lui de nous faire changer d’avis !

Loic Chaoudour

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Infos de dernière minute

Tuyaux

Arrivées et Résultats

Analyses des courses

Nos partenaires :