Zeturf

Prix René Ballière : premier groupe I pour Qwerty !

Pieds nus, Qwerty s'impose dans le Prix René Ballière

Considéré comme le Prix d’Amérique de l’été, le Prix René Ballière réunissait, ce dimanche à Vincennes, quinze des meilleurs trotteurs du moment, après le retrait d’Opaline d’Atout. Trotteur de grande classe mais très intermittent, Qwerty s’est imposé en 1.10.6, deuxième meilleur réduction de l’épreuve, après une violente attaque en haut de la montée. Présenté pieds nus, le pensionnaire de Pierre Levesque remporte, par la même occasion, le premier groupe I de sa carrière.

Alors qu’Ola de Padd se montrait fautive, Quaker Jet ne se faisait pas piéger avec le numéro 1 derrière la voiture, et s’emparait de la tête et de la corde. Orlando Sport prenait un bon départ tout à l’extérieur pour venir aux côtés du fils de Love You, tandis que Première Steed se plaçait en deuxième épaisseur côté corde. Après avoir assuré son départ, Oyonnax pointait à mi-peloton, en compagnie de Quarcio du Chêne. Jos Verbeeck rapprochait Orso November en bas de la descente, pour accompagner Quaker Jet en tête, offrant un dos à Orlando Sport. L’élève de Jean-Etienne Dubois assurait un rythme soutenu (1.07.1 à 1500m ; 1.10.5 à 1000m) ; malgré tout, Sébastien Ernault décidait de rapprocher Oyonnax en troisième épaisseur dans la ligne d’en face, pour prendre le commandement. L’élève de Vincent Brazon ramenait Quarcio du Chêne qui se rabattait à son extérieur, en haut de la montée.

Après avoir suivi le wagon de trois, Qwerty produisait son effort, débordant les leaders, qui ne pouvaient répondre, suite à leurs efforts. Placé dans le sillage du protégé de Pierre Levesque, Nouba du Saptel s’annonçait pour aborder la dernière ligne droite. Trente minutes après le match entre Scipion du Goutier et Surabaya Jiel, on assistait à une nouvelle lutte entre Qwerty et Nouba du Saptel, pour remporter la palme. Malgré l’acharnement d’Yves Dreux aux commandes, la championne de Pascal-André Geslin ne pouvait prendre le dessus sur Qwerty, qui se montrait très accrocheur dans les derniers mètres. Après son succès dans le Prix Ténor de Baune cet hiver, le fils de Quadrophénio s’impose dans l’important Prix René Ballière, affichant l’excellente réduction kilométrique de 1.10.6. Une nouvelle fois battue par un « roc » dans un groupe I à Vincennes, Nouba du Saptel prenait le premier accessit. La troisième place était pour Orlando Sport, qui a formidablement conclu en pleine piste, pour priver Quaker Jet du podium. Pris de vitesse au moment de l’emballage final, suite à son violent effort pour se rapprocher dans la montée, Oyonnax concluait en cinquième position, sans avoir eu toutes ses aises dans le phase finale.

Loic Chaoudour

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Infos de dernière minute

Tuyaux

Arrivées et Résultats

Analyses des courses

Nos partenaires :