Zeturf

Prix de Sélection : Sévérino en épouvantail

Sévérino sur son parcours dans le Prix de Sélection

Vainqueur désinvolte du Prix Ephrem Rouel, Sévérino sera une nouvelle fois l’attraction du Prix de Sélection, où Quinoa du Gers sera le seul à tenter de rendre la distance.

Rapide historique de l’épreuve

Auparavant sur la distance de 2150m, le Prix de Sélection se déroule désormais sur les 2700m de la Grande Piste de Vincennes, où quasi tous les grands champions ont inscrits leur nom au palmarès. Le grand Ourasi l’a remporté en 1986 avant le succès d’Insert Gédé en 2000. Plus récemment, notons la victoire de Meaulnes du Corta en 2004, avant celles de Pearl Queen (2007) et Qualita Bourbon (2008). L’an passé, c’est Rolling d’Héripré qui s’était imposé, imitant son père Dahir de Prélong, qui avait sien ce Prix de Sélection quatorze ans plus tôt.

Consécration attendue pour Sévérino

Cette année, le Prix de Sélection semble promis à Sévérino, tant sa dernière victoire fut impressionnante. Troisième du Critérium des 3 ans, son principal objectif de l’hiver, il reste pourtant le chef de file de sa génération. Plus à son aise sur les parcours de tenue, le fils de Gobernador vient néanmoins de s’imposer avec la manière dans le Prix Ephrem Houel. Après avoir patienté, le pensionnaire de Christian Bigeon est passé à l’offensive en haut de la montée pour aller quérir un facile succès en 1.12.5. Il devançait en cette occasion des concurrents qu’il retrouvera ce samedi et devrait pouvoir doubler la mise.

Saxo de Vandel : leader des poursuivants

L’opposition viendra principalement de Saxo de Vandel. Battu à la régulière par Sévérino dans le Prix Ephrem Houel, le pensionnaire de Thierry Duvaldestin possède les moyens de prendre sa revanche. N’ayant terminé qu’une seule fois derrière la quatrième place, avec des excuses, depuis le début du meeting, il est le trotteur le plus régulier de sa génération. Lauréat du Prix de l’Etoile en septembre dernier, il devrait lutter avec Sévérino pour le sacre. Derrière les deux chevaux de la course, Seven d’Oliverie monte de catégorie avec des ambitions. Lauréat du Prix d’Avignon cet hiver, le fils d’And Arifant reste sur une bonne deuxième place dans le Prix d’Orthez en étant chaussé. Cette fois-ci, il sera déferré des quatre pieds et pourrait venir troubler la hiérarchie chez les quatre ans. Ensuite, notons la participation de Sanymède Tivoli, qui nous doit une revanche, et de Surcouf de Laubois, capable du meilleur. Enfin, Quinoa du Gers sera le seul à partir au second poteau. Toujours excellent quand il est présenté pieds nus, le pensionnaire de Jean-Michel Bazire s’était permis de devancer Nélumbo dans le Prix de Brest. Associé au crack driver, il pourrait réitérer l’exploit de Milord Drill, qui avait réussi à rendre la distance en 2006, même si l’épreuve se déroulait cette année là sur 2150m …

Loic Chaoudour

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Infos de dernière minute

Tuyaux

Arrivées et Résultats

Analyses des courses

Nos partenaires :