Zeturf

Quauvin et Rouge Vif font impression !

Cinquième succès d'affilé pour Rouge Vif

Samedi à Vincennes, deux trotteurs hongres ont fait sensation, à savoir Quauvin et Rouge Vif. Facile lauréat du Prix Antigone devant Quemeu d’Ecublei, le pensionnaire de Jean-Paul Gauvin s’est de nouveau imposé sur les 2175m de la cendrée, en 1.11.2 (à quatre dixièmes du record de Malakite). Quant à Rouge Vif, il s’est radicalement baladé, affichant l’excellente réduction kilométrique de 1.12.7. 

En marge du Prix Guillaume de Bellaigue, groupe III sous la selle pour chevaux d’âge, se disputaient de très belles épreuves, avec la présence de trotteurs en gros retard de gain. Quauvin se présentait au départ du Prix Viry-Chatillon, fort de son impressionnant succès dans le Prix Antigone sur la petite piste. Il se permettait de devancer ce jour-là un certain Quemeu d’Ecublei, qui restait sur une série de huit victoires consécutives. Jean-Paul Gauvin aurait pu présenter son champion face aux meilleurs sous la selle, mais il a préféré assurer face à un lot plus faible. Dans une course menée par Quéléa Madrik, Quauvin pointait en cinquième position, en troisième épaisseur. Le fils d’Iton du Gîte se rapprochait facilement en haut de la montée, ne faisant qu’une bouchée de ses adversaires, signant le temps canon de 1.11.2, tout en restant ferré. S’imposant facilement pour son premier essai sur une si courte distance à Vincennes, Quauvin s’annonce comme le nouveau crack de la discipline du trot monté.

Une heure plus tard, Rouge Vif faisait également forte impression. Restant sur quatre victoires consécutives, le fils de Giant Cat s’est imposé dans le Prix du Perreux, à la manière des forts. Installé au commandement devant les tribunes par Yves Dreux, le pensionnaire de Franck Leblanc a pris plusieurs longueurs d’avance dans la ligne d’en face, pour repartir dans la phase finale. Dur à l’effort, Rouge Vif monte en puissance et ses limites semblent inconnues, à l’heure actuelle. Affichant une réduction kilométrique de 1.12.7 sur les 2700m de la grande piste et avec un compte en banque de 220 000€, il ne devrait pas s’arrêter en si bon chemin.

Loic Chaoudour

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Infos de dernière minute

Tuyaux

Arrivées et Résultats

Analyses des courses

Nos partenaires :