Zeturf

Real de Lou en patron dans le Prix du Louvre

Passe de sept pour Real de Lou

Grande révélation chez les cinq ans ces derniers mois, Real de Lou était au départ du Prix du Louvre, ce dimanche à Enghien. Alors que Laurent-Claude Abrivard n’était pas très confiant après le heat, son champion l’a totalement rassuré, s’imposant en patron devant Rodrigo Jet et Sinko du Vivier.

Avant la course, trois concurrents se détachaient nettement du lot, à savoir Real de Lou, Rodrigo Jet et Sinko du Vivier. Néanmoins, on était un peu refroidi par les propos de Laurent-Claude Abrivard et Jean-Etienne Dubois, très peu révélateurs quant à la forme de leur pensionnaire. Le premier n’avait pas été emballé par le heat de Real de Lou, et le trouvait moins bien que lors de sa dernière sortie à Reims. Pour le second, il visait une troisième place avec Rodrigo Jet, qui n’avait pas été revu depuis la mi-juin. Ainsi, la forme de Sinko du Vivier et la confiance de son entourage pouvait alors lui permettre de devancer ses aînés…Analyse.

Partis tout à l’extérieur, Real de Lou et Sinko du Vivier s’élançaient lentement, pendant que René de Monvril, Rodrigo Jet et Surcouf de Laubois prenaient les premières places. Romcok de Guez patientait à mi-peloton en compagnie de Seven d’Oliverie. Rodrigo Jet entamait le premier tournant en tête, avant de devoir laisser passer Real de Lou qui faisait son effort en troisième épaisseur. L’élève de Laurent-Claude Abrivard était bientôt imité par Sinko du Vivier, qui forçait l’allure pour prendre le commandement, pour ensuite se faire couvrir par le grand favori. Rodrigo Jet se retrouvait alors en troisième rideau côté corde, tandis que Sancho Turgot se rapprochait pour venir aux côtés de l’animateur. Les places restaient inchangées jusqu’à l’entrée de la phase finale, où Real de Lou se détachaient irrésistiblement. Le fils de Jag de Bellouet contrôlait le retour de Rodrigo Jet dans la ligne droite, pour remporter son septième succès consécutifs ! Après avoir tenté de menacer le futur lauréat, Sinko du Vivier ne pouvait le suivre dans les trois cents derniers mètres, et devait se contenter de la troisième place. Devenu maniable, le protégé de Vincent Martens réalisait une excellente performance, seulement devancé par deux des meilleurs cinq ans, à l’heure actuelle. A nette distance du podium, René de Monvril s’emparait de la quatrième place, devant Romcok de Guez.

Real de Lou continue donc sur sa lancée, malgré les réserves de son entraîneur / driver, avant la course, et réussi la passe de sept. On devrait le revoir dans l’étape du GNT à Saint-Malo, à vingt-cinq mètres, pour courir caché, avant le grand rendez-vous du Critérium des 5 ans.

Loic Chaoudour

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Infos de dernière minute

Tuyaux

Arrivées et Résultats

Analyses des courses

Nos partenaires :