Zeturf

Rocklyn profite des absences et remporte le Prix Henri Levesque

Rocklyn résiste à Rodrigo Jet sur le fil

En plus de l’absence des cracks de la génération, Ready Cash et Rolling d’Héripré, Roc Meslois a dû décliner la lutte au départ du Prix Henri Levesque, qui a vu Rocklyn s’imposer du minimum face au bon retour de Rodrigo Jet.

Plus d’un an après son succès dans le Prix Ephrem Houel sur ce même parcours, Rocklyn remporte un nouveau semi-classique. Présenté déferré des postérieurs pour la première fois depuis le Critérium des 4 ans en mai 2009, le fils de Love You s’est rappelé à notre bon souvenir, en se montrant le plus fort, dans le convoité Prix Henri Levesque. Contrairement à ses habitudes, le pensionnaire de Philippe Moulin était tout de suite placé dans le groupe de tête, dans le dos de Renommé d’Obret. Mené de mains de maître par le jeune professionnel Julien Dubois, Rocklyn s’est imposé au sprint, résistant au bon retour de Rodrigo Jet. Récent lauréat du Prix Robert Auvray, ce dernier a fourni un excellent effort final, pour venir échouer d’un rien pour la victoire. Néanmoins, le fils de Coktail Jet confirme qu’il fait parti des tous meilleurs cinq ans attelé, à l’heure actuelle. Longtemps nez au vent, Renommé d’Obret produisait son attaque en haut de la montée, ramenant les deux futurs premiers à l’arrivée, pour finir courageusement à la troisième place. Placé dans le dos de Royal Lover, venu en tête à 1000m du but, Rachmaninov Seven s’est montré impuissant dans la ligne droite, finissant à son rythme en quatrième position.

Loic Chaoudour

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Infos de dernière minute

Tuyaux

Arrivées et Résultats

Analyses des courses

Nos partenaires :