Zeturf

Royal Lover contrôle dans le Prix des Sables d’Olonne

Bonne préparation pour Royal Lover avant le Critérium des 5 ans

Une belle épreuve était au programme ce mardi aux Sables d’Olonne, avec la présence de plusieurs bons éléments de cinq ans, en vue du Critérium des 5 ans, dans moins de deux mois. Installé grand favori, Royal Lover n’a pas déçu ses nombreux partisans, remportant le huitième succès de sa carrière. Il devance Quaid Select et Rancho Gédé.

Ils n’étaient plus que douze au départ du Prix des Sables d’Olonne, après que Raghtime du Parc ait dû décliner la lutte, suite à un souci de santé. Pierrick Lecellier espère une simple entorse pour son champion, blessure qui ne mettrait pas en doute la participation du fils de Gai Brillant au Prix de Normandie (Gr.I), début septembre. On aura toutefois la réponse dans les prochains jours. Autre fait important de cette épreuve, la retraite française pour Marathon Man, atteint par la limite d’âge (10 ans). Le protégé d’Igor Pierre Blanchon devrait partir à l’étranger, pour continuer sa carrière.

Alors que Paddy du Buisson faisait encore des siennes et se montrait fautif, Must d’Olivier prenait le meilleur envol, en compagnie de Ravanella et Royal Lover. Partis au second poteau, Marathon Man et Quoumba de Guez s’élançaient sagement et pointaient à l’arrière. Devant les tribunes, Royal Lover s’emparait de la tête, pendant que Quaid Select produisait son effort, pour venir aux côtés du leader. Plus connus sous la selle, Océan du Digeon accélérait à l’extérieur et réussissait à prendre le sillage du pensionnaire de Jean-Michel Bazire, qui contrôlait la course à sa guise. Moment choisi par Régis Métayer, pour rapprocher Olga du Dudy et forcer l’allure. A l’issue d’un violent effort, la jument parvenait à aborder la phase finale en tête, mais ne pouvait rien face aux attaques. Après avoir été décalé en deuxième épaisseur par son mentor, dans le dernier tournant, Royal Lover attaquait pour ne plus être inquiété.

Seulement battu par la révélation Real de Lou dans le Prix Louis Jariel, Royal Lover confirme qu’il fait parti des meilleurs de sa génération, et s’annonce comme l’un des principaux postulants à la victoire dans le Critérium des 5 ans. Capable du bon comme du moins bon, Quaid Select nous offrait son meilleur visage, en prenant une excellente deuxième place, devant Rancho Gédé, pas très heureux dans les derniers mètres. Hésitant dans le dernier virage, où il a failli se tromper dans ses allures, Marathon Man finissait fort en pleine piste, pour s’adjuger la quatrième place. Lauréat du GNT 2006 et de cinq groupes II (quatre au trot monté et un au trot attelé), le champion d’Igor Pierre Blanchon tire sa révérance en France, mais sera revue en piste à l’étranger. Enfin, Ravanella effectuait une bonne rentrée, concluant à la cinquième place, après un bon effort final.

Loic Chaoudour

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Infos de dernière minute

Tuyaux

Arrivées et Résultats

Analyses des courses

Nos partenaires :