Zeturf

Scipion du Goutier : une cinquième couronne pour le Roi !

Cinquième groupe I pour Scipion du Goutier

L’un des grands moments de cette journée de gala à Vincennes, le Prix du Président de la République a tenu toutes ses promesses, avec une lutte acharnée entre Scipion du Goutier et Surabaya Jiel. Après un mano à mano tout au long de la phase finale, c’est une nouvelle fois l’ogre « Scipion » qui a devancé la protégée de Jean-Luc Dersoir dans un groupe I, le cinquième de son palmarès.

Après l’accident parvenu à l’abord de la dernière ligne droite, dans le Prix Volcréole récemment, tout le monde attendait le match entre Scipion du Goutier et Surabaya Jiel. Et les spectateurs n’ont pas été déçu, tant les deux champions ne se sont rendus coup sur coup jusqu’au poteau.

Parfois délicat à l’envol, Scipion du Goutier prenait un bon départ au centre de la piste, tout de suite pisté par sa grande rivale, Surabaya Jiel. Mais, c’est Samigaz de Forgan, nouveau venu à ce niveau qui se plaçait aux avants-postes devant les tribunes, en compagnie de Saphir d’Haufor et Sawasde de Houelle. Après avoir été contré par les animateurs en bas de la descente, Singalo devait se contentait du sillage de Saphir d’Haufor, pour aborder la ligne d’en face. Contrairement à ce que l’on pouvait attendre, Scipion du Goutier pointait en position d’attente, suivi de très près par Surabaya Jiel.

Toujours en tête, Samigaz de Forgan imprimait un rythme sélectif à l’épreuve (1.14.2 à 1500m et 1.13.6 à 1000m) et les places restaient inchangées, jusqu’à l’intersection des pistes. Saphir d’Haufor accentuait alors la pression sur le leader, qui cédait, pendant que Singalo produisait son attaque à l’extérieur, mais se montrait fautif. Après avoir longtemps patienté, Scipion du Goutier et Surabaya Jiel en profitaient alors pour se rapprocher, et se détacher à l’entrée de la dernière ligne droite. Le match entre les deux cracks de la génération avait enfin lieu ! La partenaire de Mathieu Abrivard prenait un instant le meilleur sur « Scipion », monté par un Franck Nivard des plus vigilants. Mais, c’est une nouvelle fois le champion de Franck Leblanc, sage jusqu’au poteau, qui se montrait le plus fort, résistant du minimum à Surabaya Jiel. La réduction kilométrique était de 1.13.4, record de Rombaldi l’an passé égalé ! A distance, Sawasde de Houelle s’adjugeait une nette troisième place, devant Saphir d’Haufor, qui concluait courageusement.

Uniquement battue par Scipion du Goutier, depuis ses débuts au trot monté, Surabaya Jiel devait à nouveau s’avouer vaincue face au représentant de Jacques Séror. Après un duel magnifique tout au long de la phase finale, « Scipion » confirme son statut de leader de la génération et de futur star du trot, en remportant le cinquième groupe I de sa jeune carrière !

Loic Chaoudour

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Infos de dernière minute

Tuyaux

Arrivées et Résultats

Analyses des courses

Nos partenaires :