Zeturf

Timoko vers la piste des étoiles

Un deuxième groupe I pour Timoko ?

Dimanche 19 septembre, l’hippodrome de Vincennes nous offre une sublime réunion avec le Prix de Normandie en point d’orgue, mais également le Prix de l’Etoile, une course poursuite sur 2.150m, où les 4 et 5 ans doivent rendre 50m à leurs cadets, âgés de 3 ans. Lauréat du Prix Albert Viel fin juin, Timoko s’est imposé comme le leader de la génération, même si The Best Madrik et Tucson n’ont pas dit leur dernier mot…

Timoko : Invaincu déferré des quatre pieds !

Toujours tenu en haute estime par Richard Westerink, Timoko s’est affirmé au plus haut niveau cet été chez les trois ans, en remportant le convoité Prix Albert Viel (Gr.I) sur la distance classique de 2.700m. Ce jour-là, il se présentait déferré des quatre pieds pour la première fois de sa carrière, et coiffait Torino d’Auvillier aux abords du poteau, pour glaner le deuxième groupe I du programme de la génération, après le Critérium des Jeunes, et son premier grand succès. Malheureux par la suite à Enghien pour sa rentrée, il remettait les pendules à l’heure dans le Prix Pierre Plazen, s’imposant en toute décontraction devant The Best Madrik et Tucson, qui n’étaient toutefois pas à 100%. Invaincu en deux sorties quand il est présenté pieds nus, Timoko est un solide point d’appui au départ de ce Prix de l’Etoile, qui s’annonce néanmoins très ouvert.

Une opposition emmenée par The Best Madrik et Tucson

Pour remporter le deuxième groupe I de sa carrière, Timoko devra en priorité se méfier de The Best Madrik, vainqueur du premier groupe I de la génération fin février, le Critérium des Jeunes. Très régulier, il a cependant manqué son objectif de l’été, en s’élançant au galop dans le Prix Albert Viel. Mais, le pensionnaire de Jean-Etienne Dubois s’est vengé deux semaines plus tard, en surclassant le Prix de Berlin à Enghien. Bon deuxième de Timoko dans le Prix Pierre Plazen pour sa rentrée, il reste sur une belle victoire dans le Prix Victor Régis, en dominant Tucson au sprint. Son entourage le présente déferré des postérieurs ici, ce qui pourrait faire la différence pour l’emporter. Attention également à Tucson, leader de la génération jusque cet été, où il a passé le flambeau à Timoko, après avoir conclu septième du Prix Albert Viel. Maintenant, le protégé de Philippe Allaire n’est pas dénué de moyens et pourrait revenir aux devants de la scène, d’autant qu’il sera pieds nus pour l’occasion.

Quatre femelles de trois ans vont tenter de briller, à commencer par Texas Style, qui revient petit à petit à son meilleur niveau, The Lovely Gwen, même si elle vient de décevoir, Terre d’Any, maniable et régulière, et Tolérance, capable de surprendre à tout moment. Mais la victoire s’annonce difficilement envisageable.

Impossible de rendre la distance ?

Se disputant sur 2.150m, le Prix de l’Etoile est une course poursuite entre les jeunes et leurs aînés, qui doivent leur rendre 50m. Ainsi, si les 3 ans trottent sur le pied de 1.12, il est quasi impossible aux participants du second échelon de venir s’imposer. A noter que Timoko a remporté de bout en bout le Prix Pierre Plazen en 1.12.5 sur les 2.175m de la piste de Vincennes, ce qui démontre la difficulté que vont devoir affronter « les vieux ». Malgré tout, comment ne pas y croire, avec les candidatures du meilleur quatre ans à l’heure actuelle, à savoir Sam Bourbon, qui reste sur deux victoires pleine d’autorité, et de Récia du Closet, qui vient de prendre la troisième place du Critérium des 5 ans. N’oublions pas que Quilien d’Isques rendait la distance l’an passé et qu’il était venu échouer du minimum face à Saxo de Vandel.

Loic Chaoudour

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Infos de dernière minute

Tuyaux

Arrivées et Résultats

Analyses des courses

Nos partenaires :