Zeturf

Nuit Torride d’un nez dans le Prix de Bruxelles

Nuit Torride devance Prodigious et Paradis Cordière

Une heure après la démonstration de Real de Lou, douze trotteurs de qualité se présentaient dans le Prix de Bruxelles, sur les 2150m départ à l’autostart. Installé grandissime favori, Opium a décu, ne finissant que quatrième. C’est finalement Nuit Torride, qui renoue avec le succès, coiffant Prodigious aux abords du poteau.

De retour en France, Unforgettable prenait le meilleur envol avec son numéro 5. Le vainqueur des Ducs de Normandie il y a deux ans abordait le premier tournant en tête, accompagné d’Opium à son extérieur, et d’Opaline d’Atout dans son sillage. Devant les tribunes, Pierre Levesque accélérait et s’emparait du commandement, mais devait reprendre face à l’effort d’Obélo Darche, qui prenait, comme à ses habitudes, tête et corde. Présenté déferré des quatre pieds, le double lauréat de Critérium, Quaro, forçait l’allure, avant de se faire couvrir par le pensionnaire de Franck Blandin. Dans la ligne d’en face, les concurrents étaient rangés deux par deux. Opium se retrouvait nez au vent, avec Prodigious dans son dos. Nuit Torride et Paradis Cordière patientaient en milieu de peloton.

Dans le dernier tournant, Obélo Darche repartait, mais devait se retirer après avoir esquissé quelque temps de galop. Opium avait du mal à changer de vitesse et ne pouvait rien face à l’accélération de Prodigious, qui paraissait avoir course gagnée à deux cents mètres du but. Mais, c’était sans compter sur la courageuse Nuit Torride, qui surgissait en pleine piste, pour coiffer l’élève de Philippe Moulin sur le poteau. Paradis Cordière finissait une nouvelle fois placé, en troisième position, à l’issue d’une remarquable ligne droite, devant Opium, assez décevant. Notons la bonne course de Quaro, qui a lâché dans les derniers mètres, mais qui retrouve ses moyens, et l’excellente fin de course de Picsou de Villabon, qui sera à suivre prochainement sous la selle.

Après avoir purgé un an de suspension, suite à un contrôle positif, Nuit Torride démontre qu’elle fait partie des meilleures juments d’âge. Troisième du Prix de l’Atlantique en avril dernier, la championne de Philippe Gillot remporte sa troisième victoire de l’année.

Loic Chaoudour

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Infos de dernière minute

Tuyaux

Arrivées et Résultats

Analyses des courses

Nos partenaires :