Zeturf

Palmyre s’impose dans le Prix du Parc des Princes

Belle victoire de Palmyre dans le Prix du Parc des Princes

Une course intéressante était au programme de la réunion de ce mercredi à Enghien, où seize trotteurs de classe allaient en découdre sur les 2150m, départ à l’autostart. Décevante ces derniers mois, après avoir laissé beaucoup d’espoir l’an passé, Palmyre renoue avec le succès, en remportant le Prix du Parc des Princes, devant les outsiders Orly Montaval et Quel Pin.

Tandis que Quelle Copine faisait des siennes, dès le repli des ailes de l’autostart, et était disqualifiée, Must d’Olivier s’élançait le plus fort, pour aborder la premier tournant en tête. Orly Montaval prenait son sillage, pendant que Pablo pointait en deuxième épaisseur. Palmyre se plaçait parmi le groupe de tête et la favorite Quitty America patientait à l’arrière-garde, en compagnie de Paléo du Fruitier. Devant les tribunes, Pablo s’emparait du commandement, avant de laisser le soin au bouillant Nostras d’Amos, de rythmer l’épreuve. Caesar Senna produisait son effort pour rejoindre en tête le pensionnaire de Jérôme-Michel Legros, couvrant par la même occasion Palmyre, qui n’en demandait pas tant.

Désormais nez au vent en troisième épaisseur, l’attentiste Muchanina tentait son va-tout à mille mètres du but, alors que Quel Hermès se montrait fautif. Ramenée progressivement par Tony Le Beller, Quitty America se rapprochait vivement dans le dernier tournant, pour aborder détachée la phase finale. Bien parti, Must d’Olivier était emmuré au moment de l’accélération, à l’instar de Pablo, bloqué côté corde, qui répondait par une faute. Après un parcours de choix, Palmyre voyait le jour au meilleur moment, pour tenter de revenir sur Quitty America, qui avait fait le trou. Mais la protégée de Tony Le Beller peinait dans les derniers mètres, et ne pouvait repousser l’attaque de la fille de Ganymède aux abords du poteau, avant d’être disqualifiée après enquête pour soucis d’allures. C’est donc Orly Montaval, qui prenait le premier accessit, après une fin de course tonitruante en dehors. Les outsiders étaient à la fête, puisque Quel Pin, plus connu sous la selle, concluait à la troisième position, devant Quadro de la Ferme, qui résistait au bon retour de Bexipop, côté corde.

Tenue en haute estime par Pierre Levesque, Palmyre avait notamment fait sensation dans l’étape de GNT de La Capelle l’an passé et dans le Prix de la Nièvre en février dernier. Néanmoins, elle avait déçu par la suite, raison pour laquelle son mentor prit la décision de l’écarter des pistes d’avril à juin. Après deux courses de remise en forme, dont une au trot monté, Palmyre se présentait au départ du Prix du Parc des Princes déferrée des quatre pieds, conditions dans lesquelles elle se montre la plus performante. A l’issue d’une course d’attente tout près des premiers, la fille de Ganymède renouait donc avec le succès en bonne jument. Elle ne devrait pas en rester en si bon chemin…

Loic Chaoudour

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Infos de dernière minute

Tuyaux

Arrivées et Résultats

Analyses des courses

Nos partenaires :