Zeturf

Workforce sur le toit du monde !

Workforce réalise le doublé Derby d'Epsom / Arc de Triomphe !

La Qatar Prix de l’Arc de Triomphe se disputait ce dimanche à Longchamp, où la succession de Sea The Stars était ouverte. Patiemment monté par Ryan Moore, Workforce, lauréat du Derby d’Epsom, est parvenu à résister jusqu’au poteau au japonais Nakayama Festa, auteur d’une sublime performance. A distance du duo de tête, les deux Aga Khan Sarafina et Bekhabad, tous deux malheureux à cinq mètres du but, prennent la troisième et quatrième place.

L’édition 2010 du Prix de l’Arc de Triomphe était des plus cosmopolites, avec dans un premier temps la présence des britanniques Youmzain, deux fois deuxième de l’Arc en 2008 et 2009, Workforce, vainqueur de sept longueurs du Derby d’Epsom, et des deux Aiden O’Brien Fame and Glory, éternel dauphin de Sea the Stars l’an passé, et Cape Blanco, impressionnant lauréat des Irish Champion Stakes. L’Asie était également représentée par Nakayama Festa, récent deuxième du Prix Foy, et Victoire Pisa, quatrième du Prix Niel. Les allemands Wiener Walzer et Liang Kay semblaient trouvés une tâche difficile, tandis que nos français possédaient de réelles chances de succéder à Sea The Stars et Zarkava, deux chevaux d’exception. Les trois ans Bekhabad et Planteur, premier et deuxième du Prix Niel, étaient inséparables au papier, pendant que leur contemporain Lope de Vega, qui avait réalisé le doublé Poule d’Essai / Jockey Club l’an passé, abordait la distance pour la première fois de sa carrière. Enfin, la princesse Sarafina, lauréate de la Poule d’Essai des Pouliches, était également de la partie. A défaut d’épouvantail, l’épreuve s’annonçait très ouverte, d’autant que l’assouplissement du terrain apportait un brin d’inconnu pour plusieurs des concurrents.

Après le retrait de Tullamore, ils étaient dix-neuf au départ du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe 2010. Comme prévu, Pouvoir Absolu assurait son rôle de lièvre et s’installait au commandement à la sortie des stalles. Planteur profitait de son bon numéro de corde, pour prendre le sillage de son compagnon d’écurie, tandis que Sarafina et Bekhabad se plaçaient parmi le groupe de tête, à l’instar de Fame and Glory, en troisième rideau le long de la lice. Troisième cartouche d’Aiden O’Brien, Midas Touch se rapprochait pour venir aux côtés de l’animateur, qui assurait un train régulier, sans plus. Pour sa première tentative sur la distance, Lope de Vega était à mi-peloton, accompagné de Workforce, qui attendait sagement son heure, alors que Marinous et Timos pointaient à l’arrière-garde.

Les choses sérieuses commençaient à six cents mètres du but, où Pouvoir Absolu cédait, laissant la place à Planteur, qui abordait la dernière ligne droite en tête. Après s’être rapproché, Lope de Vega peinait à maintenir le cap et rentrait dans le rang, à l’instar de Midas Touch, qui gênait alors fortement Sarafina, qui venait librement en dedans. Alors qu’il avait bénéficié d’un parcours de choix derrière son leader, Planteur ne pouvait répondre aux attaques de Workforce et Nakayama Festa, en pleine piste. Récent deuxième du Prix Foy, le meilleur cheval japonais offrait une belle réplique à Workforce dans les derniers mètres, mais c’est finalement le champion de Sir Michaël Stoute qui gardait le meilleur jusqu’au poteau. Près de l’exploit, Nakayama Festa réalisait une sublime performance en prenant le premier accessit, devant plusieurs supporters japonais, qui avaient fait le déplacement à Longchamp. Très malheureuse au moment de l’accélération des premiers, Sarafina réussissait à se relancer dans la phase finale, pour s’octroyer une nette troisième place, à distance du duo de tête. Au micro de nos confrères d’Equidia, Gérald Mossé revenait sur son incident de parcours, en confiant que ce fait de course avait permis à sa partenaire de souffler, sans quoi elle n’aurait pu tenir la distance. Mais, le jockey de la casaque Aga Khan insistait sur le manque d’expérience de Sarafina, qui s’annonce comme la jument d’avenir ! Timide favori, Bekhabad s’adjugeait la quatrième position, après avoir connu des malheurs à quatre cents mètres du but. Déjà sixième de l’Arc l’an passé, Fame And Glory prenait une nouvelle fois une place dans la plus grande épreuve du Monde, en concluant en cinquième position.

Deuxième de Cape Blanco sur l’hippodrome de York en mai dernier, Workforce avait ensuite pulvérisé ses adversaires dans le Derby d’Epsom, l’emportant comme à la parade avec sept longueurs à l’arrivée. Décevant dans les King George VI and Queen Elizabeth Stakes, le champion de la casaque Khalid Abdullah a parfaitement été préparé pour l’Arc de Triomphe, où sa fraîcheur et son bon parcours lui ont permis de s’offrir un deuxième groupe I. Il rejoint Sea Bird II (1965), Mill Reef (1971), Lammtarra (1995) et  Sea The Star (2009) à avoir réalisé le doublé Derby D’Epsom / Arc de Triomphe au cours de la même année !

Loic Chaoudour

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Infos de dernière minute

Tuyaux

Arrivées et Résultats

Analyses des courses

Nos partenaires :