Zeturf

4ème étape Grand National du Trot à Beaumont de Lomagne : Vers un duel Val Royal / Urfée Jallerie

Mercredi 22 avril 2015, le Grand National du Trot s’arrêtera à Beaumont-de-Lomagne, pour le compte de sa 4ème étape. Auteur d’un bon hiver, pieds nus et confié à Jean-Michel Bazire, Val Royal pourrait profiter de sa position en tête, pour s’imposer. Il devra contenir le retour d’Urfée Jallerie, qui monte en puissance et spécialiste des tracés à main droite, et Une Sérénade, qui ne cesse de repousser ses limites.

Val Royal : le meilleur du premier poteau ?

Disputée sur la courte distance de 2.550m, la 4ème étape du GNT devrait revenir à un concurrent du premier poteau, bien composé. En effet, troisième du Prix de Dinan en début d’année à Vincennes, Val Royal a démontré qu’il était en retard de gain et trouve un bel engagement pour renouer avec le succès. Associé à son mentor Jean-Michel Bazire, le fils de Capriccio semble être la meilleure chance du premier échelon.

Attention toutefois à Une Sérénade, qui vient d’aligner une série de 11 podiums de rang ! La pensionnaire de Serge Peltier apprécie les pistes plates et se trouve en pleine possession de ses moyens. Au mieux et déferrée des antérieurs, elle pourrait faire sensation face à une opposition plus relevée.

Urfée Jallerie peut-elle rendre la distance ?

Ils ne seront que 5 trotteurs à tenter l’aventure au second poteau, dont Urfée Jallerie, lauréate du GNT 2014 et qui monte clairement en puissance, après 3 courses de rentrée très encourageantes. Excellente finisseuse en dernier lieu, derrière Sportif et Taquine du Loisir, qu’elle va retrouver ici dans les mêmes conditions, la fille de Neutron du Cébé sera plus offensive ici et pourrait l’emporter si elle ne perd pas trop de terrain à la volte.

Une course ouverte pour les places

Alors que les précités devraient se mêler à la lutte pour le sacre, c’est beaucoup plus ouvert pour les places. Insistons sur les candidatures de Sire de la Creuse, adepte de la course en tête et idéalement engagé à la limite du recul, Vicomte Boufarcaux, dont Franck Nivard lui maintient sa confiance, Ursa Major, déferré des quatre pieds pour la première fois, Taquine du Loisir, régulière, ainsi que Sportif et Super du Châtelet, spécialistes des tracés corde à droite.

Loic Chaoudour

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Infos de dernière minute

Tuyaux

Arrivées et Résultats

Analyses des courses

Nos partenaires :