Zeturf

Retour sur une année de plat exceptionnelle

Sea The Stars, cheval de l'année 2009

Pour fêter dignement la fin de l’année 2009 et surtout le début de l’année 2010, l’équipe de Courseshippiques.com vous offre une rétrospective sur les évènements qui ont marqué l’année 2009…

Chez les deux ans, l’année qui vient de s’écouler a été marquée par la véritable razzia d’André Fabre dans les maidens réservés à la jeune génération, en particulier pour le Cheikh Mohammed, désormais principal propriétaire du maître cantilien. Mais c’est une pouliche, entraînée par Christiane Head-Maarek, qui a sans aucun doute été la révélation de l’année 2009. Son nom, Special Duty. Cette fille d’Hennessy a en effet pris une superbe deuxième place dans le Prix Maurice de Gheest, avant de faire retentir la Marseillaise sur l’hippodrome de Newmarket à l’occasion des Cheverley Park Stakes, dans lesquelles elle triomphait dans le plus commun des canter, se positionnant ainsi en grande favorite des 1000 Guinées… Elue meilleur pouliche de l’année lors de la prestigieuse cérémonie des Cartier Awards, la belle alezane aura à coeur de confirmer ce statu à trois ans.

Mais le cheval de l’année, toute catégorie confondue, est sans conteste l’extraterrestre Sea The Stars, vainqueur de six Groupes I cette saison et lauréat magistral du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe. Entraîné par John Oxx et fils de la championne Urban Sea, elle même lauréate d’un Prix de l’Arc de Triomphe, le champion de la famille de la Famille Tsui marquera les mémoires comme il a marqué ceux qui étaient à Longchamp le 7 octobre… Frère de l’excellent étalon Galileo, il devrait à son tour faire des miracles aux haras, d’autant que les meilleurs poulinières devraient lui être présentées, à l’image de la crack Zarkava. Le rêve d’un champion né de ce croisement est autorisé… Mais évoquer l’année 2009 sans parler de Zenyatta serait un véritable pêché. Cette pouliche, entraînée aux Etats-Unis par John Shirreffs , a tout simplement terminé sa carrière sur une victoire par chao dans le Breeders Cup Classic, étant ainsi la première femelle à remporter la palme dans la plus prestigieuse épreuve du calendrier américain. Elle conservait ainsi son invincibilité en 14 sorties, pour 12 victoires au niveau Groupe…

Du côté des hommes, l’évènement marquant de l’année aura sans doute été la séparation, à la surprise générale, entre S.A. Aga Khan et Christophe Soumillon. Une séparation qui aura fait couler beaucoup d’encre, le jockey belge entrant au service de Jean-Claude Rouget pour l’année 2010. Mais l’homme qui aura brillé en 2009 est incontestablement Christophe-Patrice Lemaire, qui a triomphé dans les Prix de Diane et du Jockey Club pour Jean-Claude Rouget, qui réalise la meilleur saison de sa carrière, avant de remporter la Japan Cup avec la championne Vodka. Mick Kinane, l’un des plus grands palmarès de l’Histoire, a quant à lui mis un terme à sa carrière de jockey, après sa fantastique saison avec Sea The Stars.

Chez les jeunes jockeys, on retiendra les éclosions de deux phénomènes, à savoir Mickaël Barzalona et Flavien Prat. Le premier, au service d’André Fabre et âgé de dix-huit ans seulement, a perdu sa décharge après une année riche de 72 succès. Le second, actuellement en stage aux Etats-Unis chez Léonard Powell, a triomphé à 61 reprises. Apprentis chez Tony Clout, il entrera au service de Pascal Bary en 2010.

Guillaume Giroux

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Infos de dernière minute

Tuyaux

Arrivées et Résultats

Analyses des courses

Nos partenaires :